Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

RETOUR SUR LES QUALIFICATIONS AU CHAMPIONNAT DE FRANCE ÉLITE

Événements 18/01

Le Ty Squash de Vannes accueillait le week-end dernier les qualifications au championnat de France Élite. 

Le Squash 95 s'est taillé la part belle chez les filles, avec la victoire de Soraya Renai contre sa camarade de club Maëlle Fuhrer. Le dernier strapontin a été décroché par la Réunionnaise Océane Cebollada, licenciée à La Rochelle depuis la rentrée. Chez les hommes, victoire de Sébastien Bonmalais (autre Réunionnais) qui participera à son premier championnat de France. Il sera accompagné à Vendargues par Fabien Verseille, Antoine-Camille Petrucci, Yann Perrin et Jérôme Dadot. Retour sur la compétition avec les principaux protagonistes.

Article de Jérôme Elhaïk

BONMALAIS CONFIRME SA PROGRESSION

Le tableau masculin des qualifications au championnat de France était très relevé cette année, notamment en raison de la présence de plusieurs anciens joueurs professionnels. Si ces derniers ont assuré leur présence à Montpellier mi-février, c'est néanmoins le jeune Sébastien Bonmalais qui s'est imposé le week-end dernier à Vannes. « Je suis vraiment très content de cette victoire et de la qualité de jeu que j'ai produit tout au long du tournoi, » a-t-il déclaré. Le Réunionnais avait validé son ticket dès le samedi après-midi, en sortant en quart de finale son coéquipier à Toulon Fabrice Mattei (3-0 mais en sauvant tout de même des balles de jeu dans le premier jeu). Il a ensuite nettement battu Yann Perrin, « l'un de mes entraîneurs au pôle France. Je le remercie pour les conseils qu'il m'a donnés, sauf lors de ce match évidemment (rires). » Un Perrin qui a également assuré sa qualification, et disputera l'épreuve phare de la saison pour la quinzième fois d'affilée. Bonmalais a ensuite terminé le travail en battant Fabien Verseille en finale, en cinq jeux. À 19 ans (qu'il aura le 6 février prochain), il participera donc à son premier championnat de France. « Une grosse fierté, » indique-t-il, mais aussi le résultat de son travail acharné depuis son arrivée à Aix-en-Provence début 2016, alors que des problèmes récurrents aux genoux avaient ralenti son éclosion jusque là. « En effet, Seb a affiché ses progrès récents, nous a confié sa victime en finale. En ce qui me concerne, le principal était de me qualifier. Il y a encore un mois avant le championnat de France, donc j'ai le temps de me préparer et je pense que je serai en forme. Peu importe qui je joue, ce sera difficile de toute façon. (Lorsqu'on lui demande si le court vitré convient peut-être mieux à son style de jeu offensif). Pas forcément car je n'y suis pas trop habitué, je préfère les courts traditionnels ! »

1

Sébastien Bonmalais et Fabien Verseille (Crédit photo : Ty Squash Vannes)

Autre habitué du championnat de France, Antoine-Camille Petrucci y fera son retour après deux ans d'absence. «  Je suis vraiment très content de me qualifier, c'était très important pour moi car je me suis entraîné dur pour ce tournoi, et ça a payé ! Je suis satisfait du jeu que j'ai produit, malgré ma défaite sur le fil en demi finale contre Fabien Verseille. » Son quart de finale contre Enzo Corigliano était l'un des matches les plus attendus du weekend, et a donc tourné à l'avantage du Corse. En s'inclinant ensuite contre Jérôme Dadot pour les places 5-8, le Vincennois abandonnait tout espoir de qualification « Je ne pense pas qu'il y avait de favori ou d'outsider sur le quart de finale, nous a confié le Néo-Calédonien. Je n'ai pas fait de grands matches, et mes adversaires ont réussi à me faire déjouer et ont tout simplement été meilleurs que moi. Forcément je suis déçu de ma septième place, mais bravo à Antoine car je sais qu'il s'entraîne dur, mais aussi à Jérôme Dadot. Ils méritaient plus leur place que moi. »

2

Antoine-Camille Petrucci (en bleu) est venu à bout d'Enzo Corigliano en quatre jeux très disputés (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

Nous vous l'indiquions lundi, Grégory Gaultier sera absent à Montpellier, et la cinquième place était donc synonyme de qualification. Comme il y a douze mois à Tarnos, Jérôme Dadot n'a donc pas laissé l'occasion de participer à son septième championnat de France d'affilée. « Je suis plutôt fier de ce résultat étant donné que je travaille et ai beaucoup moins le temps de m'entraîner. D'ailleurs, je finis sur les rotules car ne j'ai plus l'habitude d'enchaîner les matchs : ça c'est joué au mental, et j'ai su m'arracher dans les moments décisifs. En tous les cas, j'ai vraiment hâte de découvrir le nouveau club de Vendargues et de revoir tout le monde ! » Pour y parvenir, il a écarté lors du match décisif l'une des révélations du week-end, Fabrice Mattei. Le Corse est donc le premier remplaçant en cas d'un éventuel forfait. « Participer au championnat de France, c'était inimaginable pour moi il y a 10 ans, raconte-t-il, et ça serait la récompense de ma passion pour ce sport, aussi bien dans mon rôle de joueur que d'entraîneur. J'ai débuté le squash à Aix-en-Provence, et je côtoyais les joueurs de haut niveau, que j'observais avec admiration au Set Squash et au pôle espoirs. Quoiqu'il en soit, je suis vraiment content de ma sixième place. Ma victoire contre Quint Mandil en huitième de finale a été une nouvelle preuve de l'évolution de mon jeu ces derniers mois : physique, technique mais surtout tactique, car dernièrement j'ai pu me confronter davantage à des joueurs de ce niveau, ce qui n'est pas toujours évident quand on est basé en Corse. »

5

Jérôme Dadot (en blanc) a barré la route du championnat de France à Fabrice Mattei (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

En raison de la réintégration de Cyrielle Peltier au troisième rang national, seulement trois billets étaient distribués chez les filles. La finale 100 % Squash 95 a vu la victoire de Soraya Renai sur la jeune Maëlle Fuhrer. Si Renai a maîtrisé son sujet à Vannes, remportant par les qualifications pour la troisième fois (après 2010 et 2011), sa coéquipière a bien négocié un tableau difficile, sortant notamment Lauriane Maingot en demi-finale. « Pourtant je n'étais pas très confiante, indique-t-elle, car je ne m'étais pas entraînée de la semaine à cause du bac blanc. Je suis donc très contente de me qualifier pour la deuxième année consécutive, en plus avec Soraya. »

3

Soraya Renai et Maëlle Fuhrer ont rejoint leur coéquipière au Squash 95 Julie Rossignol, déjà qualifiée (Crédit photo : Ty Squash Vannes)

Elles seront accompagnées à Montpellier par la Réunionnaise Océane Cebollada, qui comme Sébastien Bonmalais découvrira le championnat de France. « Son intégration à La Rochelle s'est très bien passée, indique Stéphane Brévard, qui l'entraîne depuis septembre. Elle était habituée à des entraînements quotidiens donc ce n'était pas évident pour elle de passer à trois par semaine, voire deux en raison de ses études qui lui prennent beaucoup de temps. Et en ce qui me concerne, je m'occupe d'autres joueurs donc ce n'est pas toujours évident de trouver des créneaux. Du coup on a un peu tâtonné pour trouver le bon équilibre, et j'aimerais qu'on puisse avoir plus de séances ensemble. Mais on a bien travaillé ces trois dernières semaines, j'étais optimiste même si la pression que se met Océane ne l'aide pas toujours... Cette qualification va donc la rassurer et nous conforter dans notre démarche de travail. » Tout comme Fabrice Mattei, la Royannaise Lauriane Maingot (battue par Cebollada dans le match pour le troisième place) se tient prête en cas de forfait, elle qui a participé aux deux dernières éditions.

5

Océane Cebollada peut serrer le poing : elle participera dans un mois à son premier championnat de France (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

 

Le championnat de France Elite aura lieu du 10 au 12 février à Vendargues, au club 5R Squash Montpellier Métropôle. Voici la liste des qualifiés :

Hommes

Mathieu Castagnet (Mulhouse), Grégoire Marche (Montpellier), Lucas Serme (Créteil), Geoffrey Demont (Montpellier), Christophe André (Jeu de Paume), Baptiste Masotti (Mulhouse), Auguste Dussourd (Créteil), Johan Bouquet (PUC), Victor Crouin (Toulon), Benjamin Aubert (Aix), Vincent Droesbeke (Challes-les-Eaux), Sébastien Bonmalais (Squash-OI.COM / Toulon), Fabien Verseille (Aix), Antoine-Camille Petrucci (Balagne / Valence), Yann Perrin (Mulhouse), Jérôme Dadot (Auvergne)

Femmes

Camille Serme (Créteil), Coline Aumard (Créteil), Cyrielle Peltier (Mulhouse), Chloé Mesic (Bourges), Laura Pomportes (Mulhouse), Maud Duplomb (Annonay), Charlotte Delsinne (Gradignan), Énora Villard (Créteil), Julie Rossignol (Squash 95), Laura Gamblin (Créteil), Élise Romba (Créteil), Laura Paquemar (Lorient), Sarah Mekhalfi (Gradignan), Soraya Renai (Squash 95), Maëlle Fuhrer (Squash 95), Océane Cebollada (La Rochelle)

Reportage TV (à 8')

Le Télégramme

< Retour