Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actus

CHAMPIONNAT DE FRANCE INTERCLUBS : PRÉSENTATION DES PLAY-OFFS N2/N3 2017-2018

Événements 08/06

Très beau weekend de squash en perspective à Antibes : les clubs du Riviera et du TopFit accueillent les play-offs des championnats Interclubs, Nationale 2 et Nationale 3.

À l'issue de la compétition, huit tickets vers l'échelon supérieur seront attribués. Même si quelques favoris se dégagent, par exemple Montpellier en N2 hommes et Cuers chez les femmes, les rencontres s'annoncent très disputées. Tour d'horizon des trois tableaux.

Article de Jérôme Elhaïk

 

Les rencontres disputées sur le court principal du Riviera Squash seront diffusées en streaming.

 

Les résultats peuvent être également être suivis en direct sur squashnet (Cliquez sur l'onglet "Par équipes", puis "Championnat de France Interclubs - Playoffs Nationale 2 / Nationale 3 - Antibes"). Retrouvez également un point sur les résultats sur notre site samedi soir et dimanche après-midi, puis le compte-rendu complet du weekend en début de semaine prochaine. 

 

Nationale 2 hommes : UN CHOC EN OUVERTURE

 

Quarts de finale (samedi matin)

La Rochelle – PUC

Challes-les-Eaux - Squash 95

Louvigny - Marseille

5R Montpellier - Brest

Demi-finales samedi en fin d'après-midi. Finale dimanche à 11h30

Les deux finalistes montent en Nationale 1

Honneur aux favoris : lancée en même temps que le club du 5R à Vendargues, l'équipe de Montpellier est depuis le départ programmée pour la Nationale 1. Avec cinq joueurs Français classés entre la 3ème et 16ème place dans la hiérarchie nationale, ils n'ont laissé que des miettes aux adversaires de leur poule. « La saison touche à sa fin, mais l’équipe est prête pour les play-offs. » confie le capitaine Geoffrey Demont.« On a deux ambitions : dans un premier temps assurer notre montée en Nationale 1, et ensuite aller chercher le titre. Mais on sait que la logique n’est pas toujours respectée : malgré ce statut de favoris, nous serons concentrés sur nos objectifs du début à la fin.» 

Playoffs N2N3 PR Photo 2

Ils auraient pu s'affronter en finale, mais Brestois et Montpelliérains se retrouveront dès l'ouverture (Crédits photo: Squash Club de Brest / Geoffrey Demont)

En tant que tête de série, les Héraultais auraient dû avoir une entrée en matière tranquille, seulement voilà : ayant perdu les deux rencontres de la quatrième journée sur tapis vert, Brest a rétrogradé à la quatrième place de la poule A. Au lieu de se retrouver en finale, les deux équipes s'affronteront dès les quarts ! « On n'imaginait pas jouer cette équipe très performante à ce stade de la compétition. » ajoute Demont. « Il faudra néanmoins s’en accommoder et être en pleine possession de nos moyens pour accéder à la demi-finale. » Avec un quatuor majeur Marche – Bonmalais – Demont – André, sans oublier Petrucci, ils semblent cependant supérieurs sur le papier à une équipe qui la saison dernière avaient loupé la montée pour … un point ! Les Bretons abordent ce weekend Antibois « sans pression, avec simplement le plaisir d'être là, » selon le capitaine Briag Isambard. « Pour nous, la saison a été curieuse : des débuts compliqués, un revirement spectaculaire en fin de saison régulière pour récupérer la première place avant de la perdre sur tapis vert. On se retrouve donc à jouer les épouvantails montpelliérains, sans compter que la présence de notre meilleur joueur Oliver Pett est incertaine. C'est dommage, on aurait aimé se bagarrer avec Challes ou le PUC pour la place de finaliste. » En cas de victoire, Demont et ses camarades affronteront ensuite le vainqueur de la rencontre Louvigny – Marseille. Si elles alignent leur meilleure formation, le duel entre ces deux équipes s'annonce disputé. « L'objectif initial était le maintien, » indique le capitaine Normand Guillaume Duquennoy, en très grande forme actuellement. « Mais l'équipe, qui a un super état d'esprit, a fait une très belle saison, tous les gars se sont donnés à 100 % pour accéder aux playoffs.  » Après deux accessions consécutives, la passe de trois est-elle possible ? « On jouera notre carte à fond mais on est conscient que la montée est inaccessible. Néanmoins, ça fait des deux ans qu'on repart des playoffs avec une médaille, donc on va essayer de récidiver ! »

Playoffs N2N3 PR Photo 3

Après deux accessions de suite, Guillaume Duquennoy et Louvigny se sont invités aux playoffs de N2 (Crédit photo: Association Squash Louvigny)

Débarrassés de Brest, Challes-les-Eaux – qui tente de (re)monter dans l'élite pour la cinquième saison consécutive - aurait dû avoir un boulevard en haut de tableau, mais une nouvelle fois les blessures s'en mêlent : privés de Vincent Droesbeke (victime d'un problème à l'œil et qui joue décidément de malchance car déjà absent en 2015 et 2017) et Julien Balbo, les Savoyards ont un effectif suffisamment large (Pascual, Ramachandran, Aissaoui) pour passer l'obstacle Squash 95, mais en cas de victoire leur marge serait moindre en demi-finale, contre le vainqueur de la rencontre La Rochelle-PUC. Les premiers cités sont des grands habitués des playoffs (sixième participation consécutive) et « viseront le podium, comme tous les ans, » indique le capitaine Stéphane Brevard. « On pensait affronter Marseille, mais les points de pénalité infligés à Brest ont changé la donne. La rencontre contre le PUC s'annonce serrée, tous les scénarios sont envisageables. Selon moi, les matches clé seront ceux des numéros 2 et 3. » Une vision partagée en partie par le numéro 1 Parisien Johan Bouquet, qui sera favori par à Ludovic Barraud. « La Rochelle est une équipe très homogène, mais je pense à notre portée. Le match des numéros 4 est plutôt en leur faveur, mais on peut gagner les deux autres (NDLR : Foissac – Brevard et Jacques Phinera – Doffagne). On a rarement pu aligner notre meilleure équipe pendant la saison, et on est donc contents de participer à ces playoffs, surtout en tant que promus. Mais même en cas de qualification pour le dernier carré, on ne prétend à rien d'autre que bien jouer car la Nationale 1 demande des investissements bien trop importants. »

Playoffs N2N3 PR Photo 4

PUC - La Rochelle, un quart de finale qui promet (Crédits photo: PUC / Squash La Rochelle)

 

Nationale 2 femmes : CUERS N'ATTEND QUE ÇA 

 

Quarts de finale (samedi après-midi)

Muret – Valence

Stade Français – TOAC

Vannes - Mulhouse 2

Cuers – Bordeaux

Demi-finales samedi en fin d'après-midi. Finale dimanche à 11h30

Les deux finalistes montent en Nationale 1 (sauf si Mulhouse en fait partie, dans ce cas le 3ème est repêché) 

Comme chez les hommes, commençons par les favorites. Même si le sport réserve toujours son lot de surprises, Cuers devrait continuer sa marche en avant ce weekend à Antibes, à l'image de son bilan depuis la mise en place de l'équipe il y a deux saisons : 19 victoires en 19 rencontres, et seulement 3 matches perdus sur 57 … Il est vrai que leur effectif n'aurait pas dépareillé en Nationale 1 cette saison : deux anciennes joueuses de l'équipe de France (Maud Duplomb, Mylène de Muylder), une ancienne demi-finaliste du championnat d'Europe junior (Elvira Bedjai), la vice-championne de France -15 ans Mahé Asensi, sans oublier Laetitia Voisin (vice-championne de France 2ème série) et la capitaine Béatrice Laurent. « Ça fait des semaines voire des mois que nous attendons ces play-offs, on a hâte d'y être ! » indique-t-elle. « De plus, on a la chance d'être pas trop loin de la maison. On sera donc toutes présentes pour partager ce moment qui finalise la saison pour la majorité d'entre nous. Notre équipe a évolué depuis ses débuts au niveau régional, mais notre force est que nous sommes avant tout un groupe de copines, qui est presque sérieux (sic) à l'entraînement le jeudi ! Comme d'habitude, nous prendrons les rencontres les unes après les autres, en espérant aller le plus loin possible et ramener la plus belle des médailles. » 

Playoffs N2N3 PR Photo 5

Adversaires cette saison dans la poule B, Cuers (à gauche) et Mulhouse pourraient se retrouver en demi-finale (Crédit photo: Mulhouse Squash Club)

Si la logique est respectée, les Provençales retrouveront en demi-finale la réserve de Mulhouse, emmenées par les jeunes Ninon Lemarchand et Léa Barbeau, «  qui ont fortement contribué à cette qualification, objectif du début de saison, » indique la capitaine Frédérique Leroy. « Je suis confiante et excitée de disputer mes premiers playoffs avec Mulhouse, » ajoute Barbeau, « et suis convaincue qu'on peut aller loin avec cette équipe. » Même si elles pourraient éventuellement être renforcées par Laura Pomportes, il faut noter que le règlement interdit aux Alsaciennes de monter en N1 (car leur équipe fanion évolue déjà à ce niveau). Pour s'offrir une rencontre de gala face à Cuers, elles devront d'abord battre Vannes. Les Morbihannaises ont eu le grand mérite de se qualifier (pour la deuxième année consécutive) alors qu'elles « n'ont plus de club pour s'entraîner, » depuis la fermeture du Ty Squash. « Après plusieurs saisons en N2, on aimerait bien monter au niveau supérieur, » indiquent les joueuses, « mais ça risque d'être compliqué car notre adversaire du premier tour, Mulhouse, est une équipe très forte. Mais nous ferons tout pour finir à la meilleure place possible. » Dans le haut du tableau, Valence semble le mieux armé pour décrocher le ticket pour l'élite. Certes les Drômoises ont accroché la quatrième place lors de la dernière journée, mais sans jamais aligner leurs trois meilleures joueuses en même temps : Ombeline Parnaud, Fanny Segers et la Suissesse Cindy Merlo (100ème mondiale). Cela sera le cas ce weekend, et leur président Serge Parbaud estime qu'on pourrait retrouver « les quatre équipes de la poule B en demi-finale. J'espère qu'on pourra embêter et même battre le Stade Français. Si on a la chance de monter, on conservera la même équipe en N1, même si ce sera compliqué. » Elles seront dans un premier temps opposées à Muret, avant de retrouver normalement le vainqueur de la rencontre entre le TOAC et le Stade Français, la plus équilibrée des quatre sur le papier. 

Playoffs N2N3 PR Photo 6

Avec son équipe au complet, Valence semble à même d'accéder à l'élite (Crédit photo: Squash Valence) 

Ayant la « lourde responsabilité d'être capitaine intérimaire » pour ces playoffs, Patricia Fuhrer indique que les Toulousaines s'appuieront sur « leur esprit d'équipe. Une équipe de joueuses vivant toutes dans la région, et multi-générations : certaines avec de l’arthrose (rires), d'autres plus jeunes avec un très beau potentiel : tout est possible dans le sport ! Nous avons également la chance d’avoir un bon entraîneur, Éric Diaouré, qui sait nous secouer et nous donner confiance malgré une fréquence d'entraînement limitée. Avec seulement quatre joueuses (dont une remplaçante qui a joué son rôle car nous n'avons pas pu aligner nos meilleurs éléments en même temps), nous avons conscience que notre effectif est trop limité pour prétendre à monter cette année. Ce sera peut-être différent l'an prochain, mais en attendant disons que nous prenons nos raquettes, nos maillots de bain et nos lunettes de soleil, et que nos objectifs sportifs sont à plus long terme... » Même décontraction chez la capitaine Parisienne Caroline Grangeon, « ravie de la saison et d'aborder ce weekend avec une équipe en forme et au complet ! Nous sommes à notre place en Nationale 2 et monter en N1 n'aurait pas trop de sens. Mais on aime la compétition, donc on jouera évidemment les matches à fond et on verra bien ce qui se passera. » 

Playoffs N2N3 PR Photo 7

Mélange d'expérience et de jeunesse, les Toulousaines du TOAC comptent sur leur esprit d'équipe pour créer la surprise (Crédit photo: TOAC Squash) 

Nationale 3 : PAS DE ROUND D'OBSERVATION

 

Quarts de finale (samedi matin)

Demi-finales le samedi en fin d'après-midi. Finale dimanche à 11h30

Les quatre demi-finalistes montent en Nationale 2.

Jarville – Nantes Sautron

Cette rencontre oppose deux clubs qui évoluaient au niveau supérieur il n'y a pas si longtemps. Côté Lorrain, « une équipe homogène composée de jeunes (Alberti et Gauthier Minne) et de joueurs plus âgés (Wiart et Toussaint), » selon le capitaine Julien Muller. Ces quatre joueurs ont d'ailleurs disputé l'intégralité des matches cette saison, rendant une copie parfaite dans la poule A (8 victoires en 8 rencontres). « On va tout donner sur ce quart de finale. On est ambitieux, mais on sait qu'en play-offs les prévisions initiales peuvent être modifiées en fonction des forces en présence. » Les Nantais présentent un profil différent, avec huit joueurs utilisés cette saison, mais leur numéro 1 Gabriel Boulanger a quitté le club il y a quelques semaines. On peut s'attendre à une rencontre très serrée, à l'image de leur dernier affrontement (victoire au nombre de jeux pour Sautron, en Nationale 2 en 2015-2016).     

TopFit Antibes – ACS Squash Center (Grenoble)

Certes, l'ACS a remporté la dernière confrontation directe, la saison dernière en Nationale 3. Mais les pronostics sont en faveur des Antibois, qui auront l'avantager d'évoluer à domicile et dont l'équipe n'est plus la même, avec les renforts de Quentin Leclerc, mais surtout de l'Italien Ludovico Cipoletta et du Suisse Roman Allinckx. Néanmoins, les Grenoblois (septièmes en 2016-2017 et qui ont effectué une superbe saison, à l'image de leur numéro 1 Victor Paredes), n'auront rien à perdre. 

Playoffs N2N3 PR Photo 8

Les Savoyards de l'ACS Squash Center seront outsiders face à TopFit Antibes ... (Crédits photo: ACS Squash Center / TopFit Antibes)   

Annecy – Perpignan

Ne vous y trompez pas : même si Perpignan a terminé premier de sa poule et Annecy deuxième, ce sont les Savoyards les grands favoris de cette rencontre. Promus cette saison en N3, ils se sont considérablement renforcés (Tarek Shehata, Yannick Wilhelmi) et voient déjà plus loin :« On espère monter en Nationale 2 au plus vite, » confirme le président de l'association Seynod Annecy Squash, Sébastien Singh. « Cela passera donc par une victoire face à Perpignan, pour laquelle les joueurs peaufinent leur préparation. On croise les doigts ... » Mais à l'instar de Grenoble, Laurent Combaluzier et les Catalans n'auront pas grand à chose à perdre : avec une équipe quasi-identique, ils évoluaient encore au niveau régional il y a deux ans, et ont d'ores et déjà réussi leur saison.

Playoffs N2N3 PR Photo 9

... alors que ce sera le scénario inverse pour leurs voisins d'Annecy face à Perpignan (Crédits photo: Seynod Annecy Squash / Laurent Combaluzier) 

Arbonnoise – Stade Nantais

Ces deux équipes évoluent en Nationale 3 depuis trois saisons, mais avec des trajectoires opposées : les Lillois étaient auparavant au niveau régional, alors que les Nantais fréquentaient la Nationale 2. Renforcés par Jocelyn Martin à la trêve, et auteur d'un quasi sans faute dans la poule B, ces derniers seront favoris, mais devront se méfier de cette équipe « Franco-Belge » emmenée par Théo Parent. « Il y a pire qu'Antibes pour jouer des play offs... » confie le capitaine Sébastien Caulier. « Avec cette qualification notre contrat est déjà rempli, on n'a pas de pression. Une accession en N2 serait la cerise sur le gâteau, mais les joueurs sont prêts et on alignera notre meilleure équipe face au Stade Nantais. »  


Playoffs N2N3 PR Photo 1

 

Retour sur les playoffs 2016-2017

HISTOIRES D'ACCESSION (1ère partie)

HISTOIRES D'ACCESSION (2ème partie) 

Palmarès des championnats de France Interclubs

Nationale 2

Nationale 3 

 

< Retour