Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

OPEN INTERNATIONAL DE NANTES : L'ANNÉE DE LA MATURITÉ

Événements 03/09

Devenir une référence en deux années d'existence : c'est le pari réussi par l'open international de Nantes, grâce à une proposition originale et innovante.

Rencontre entre culture et sport et mise en scène grandiose permettant de mettre en valeur les athlètes, tels sont les ingrédients utilisés par les organisateurs. Cette troisième édition est pour eux celle de la maturité, avec notamment une belle place faite au squash féminin. Plongée dans les coulisses d'un projet qui marche.

 Article de Jérôme Elhaïk

L'open international de Nantes avait déjà commencé à se faire un nom dès sa première édition, au point de recevoir le prix d'évènement sportif de l'année 2015 en Loire-Atlantique. Les organisateurs sont passés à la vitesse supérieure il y a douze mois, avec un spectacle sur et en dehors du court qui a ébloui le monde du squash, et au-delà. À l'image de Joey Barrington, ancien joueur professionnel et commentateur vedette de la chaîne SquashTV, pour qui « la mise en scène était tout simplement incroyable. Les autres tournois devraient s'inspirer du spectacle son et lumière et de la cérémonie d'ouverture qui se déroule tous les jours avant les matches. Sans parler du fait que les tribunes étaient pleines dès le premier jour, et que les gens faisaient la queue une heure à l'avance pour être sûrs d'avoir une bonne place. » Loin de s'endormir sur leurs lauriers, François Le Jort et son équipe - « portée par 100 bénévoles, dont 12 personnes référentes sur chaque secteur, réunies par l’envie de transformer cet événement audacieux » - ont travaillé d'arrache-pied depuis un an, avec la volonté de garder leur identité tout en se renouvelant. « Cette troisième édition est celle de la maturité,» indique le directeur du tournoi. « L'un des grands axes du projet est évidemment de poursuivre la conjugaison entre culture et sport. » Avec une originalité qui fait sa marque de fabrique : changer de lieu tous les ans ! « Les organisateurs du tournoi du Canary Wharf, avec qui nous avons un partenariat, trouvent ça incroyable, presque fou, » ajoute-t-il … Après le Lieu unique et la Cité des Congrès, le court vitré prendra cette année ses quartiers sur la scène des Machines de l’Île, espace d'exposition situé dans les nefs des anciens chantiers navals. Animé par son désir d'innovation, le tournoi proposera des tribunes à la configuration inédite (voir photo ci-dessous), avec un « échafaudage qui n'est pas sans rappeler l'histoire industrielle du site, et qui proposera aux spectateurs des points de vue totalement nouveaux pour le squash, » continue Le Jort.

 Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 1

L'open international de Nantes va une nouvelle fois innover, avec des tribunes à la configuration inédite dans un cadre grandiose (Crédit photo : www.instagram.com/opensquashnantes)

 

"La configuration inédite de la tribune proposera aux spectateurs des points de vue totalement nouveaux pour le squash."

Si le squash reste évidemment le cœur de l'évènement, les artistes seront une nouvelle fois au rendez-vous : l'affichiste Michel Bouvet, le duo de réalisatrices Sherkan, le sculpteur Go Segawa, mais aussi les DJ (Jean du Voyage et DJ One Up). Positionnés à la proue de l'échafaudage, ils auront pour mission de chauffer le public avant les matches, en compagnie des danseurs Nabil et Razy. « Notre objectif, indique Le Jort, c'est plus que jamais de proposer un véritable spectacle populaire à des tarifs abordables. » Tout en mettant le squash en lumière, afin de démocratiser ce sport « ludique et spectaculaire. Le squash ne doit pas rester confiné sur lui-même, comme c'est parfois le cas. Il est essentiel de mettre le court à l'extérieur – avec toutes les contraintes logistiques que cela implique - afin d'attirer un public divers et intergénérationnel. » Cette année encore, l'open international devrait se jouer quasiment à guichets fermés, alors que la capacité d'accueil sera de 600 places. « En termes de billetterie, nous sommes à +20 % par rapport à l'année dernière à la même date. Que ce soit en termes d'affluence ou de couverture médiatique, on bénéficie donc d'une meilleure exposition que certains tournois largement mieux dotés que le notre ... » Lorsqu'on lui demande s'il est étonné que le concept n'ait pas encore été copié, Le Jort répond, avec le sourire « qu'organiser des évènements, c'est un métier (il est responsable du développement de projets au sein de l'organisme touristique Le Voyage à Nantes). Il n'y a pas de secret, la recette c'est de trouver le ton juste, avec un concept qui réunit le public. »

Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 2

 L'an dernier, les shows son et lumière d'Aurélien Lafargue avaient ébloui les spectateurs et observateurs (Crédit photo : www.opensquashnantes.fr)

L'une des autres priorités des organisateurs était de faire une plus grande place aux femmes. Le prize money triplé (de 5 000 $ à 15 000 $) fait du tournoi le troisième plus important en Europe (derrière le British Open et le Monte-Carlo Classic), et le tableau féminin est équivalent à son homologue masculin en termes de niveau. « On aura donc de superbes matches dès les quarts de finale, qui seront tous joués sur le court vitré, » indique Le Jort.  Les joueurs français ont évidemment répondu présents, à l'image de Coline Aumard, Mathieu Castagnet et bien sûr du double tenant du titre Grégoire Marche (retrouvez son interview, ainsi qu'une présentation complète des deux tableaux dans la deuxième partie de notre présentation, à lire demain).

Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 3

Vainqueur en 2015 et 2016, Grégoire Marche remet son titre en jeu (Crédit photo : www.opensquashnantes.fr)

 

"Le passage du tournoi dans une autre dimension ? Pas d'actualité..."

Tout en conservant son image de spectacle accessible à tous, l'open de Nantes souhaite continuer à faire parler de lui sur la planète squash. « Quand un joueur comme Chris Simpson, qui est sur le circuit depuis 11 ans, vous dit que c'est le meilleur tournoi auquel il ait participé, ça fait évidemment plaisir, » indique Le Jort. Les instances ne s'y trompent pas, puisque le tournoi est étiqueté comme l'évènement de la rentrée, par la Fédération Française mais aussi la Professional Squash Association, dont le « big boss » Alex Gough sera présent à Nantes. Comme l'année dernière, les caméras de SquashTV/Eurosport Player seront de la partie, une exception pour un tournoi de cette envergure. « Nous en sommes évidemment très fiers, cela permet à l'évènement de bénéficier d'une diffusion mondiale. » Quid de l'avenir ? La question est la même que l'an dernier. Devant l'ampleur de cette réussite, une augmentation substantielle de la dotation, voire un passage dans la catégorie 'World Series' sont-ils envisagés ? La réponse n'a pas changé non plus … « Ce n'est pas d'actualité. » affirme Le Jort. « Pour notre public, qui n'est pas composé que de connaisseurs de squash, c'est tout aussi exceptionnel de voir un joueur classé 20ème mondial que le n°1 … Donc concernant un passage dans une autre dimension, on laisse les choses venir à nous. Si elles souhaitent que cela se concrétise, le message que j'adresse aux instances, qu'elles soient nationales ou internationales, c'est 'Aidez-nous'... »

Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 4

 L'Anglais Chris Simpson, finaliste l'an dernier, fera son retour à Nantes après plusieurs mois d'absence à cause d'une blessure (Crédit photo : Florent Brique)

 

L'OPEN INTERNATIONAL DE NANTES EN QUELQUES CHIFFRES

  • Avec 15 000 $ de dotation, Nantes et le troisième tournoi féminin en Europe (derrière le British Open et Monte-Carlo, à égalité avec Dublin), et le plus important en France depuis l'open des Pyramides (de 2007 à 2015).

 

  • Quatre continents et dix-huit pays seront représentés dans les deux tableaux. Le plus gros contingent est évidemment Français (18), devant l’Égypte et l'Angleterre (9).

 

  • Parmi les cinquante-six participants, on retrouve 10 joueurs et 8 joueuses du top 50 mondial. Le doyen est le vétéran du circuit Olli Tuominen (38 ans) et la plus jeune est la championne du monde junior Rowan El Araby (17 ans et 1 mois), que nous vous ferons découvrir demain.

 

  • 3500 spectateurs en 2015, 3 700 en 2016. Ce chiffre sera-t-il battu cette année ?

Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 5

Nouvelle édition, nouveau lieu, mais les tribunes devraient encore faire le plein à Nantes (Crédit photo : Florent Brique)

  • Partenaires associés, partenaires institutionnels (dont la Fédération Française de Squash), partenaires officiels, fournisseurs officiels, partenaires média, partenaires entreprises, partenaires club : on en dénombre plus de 60 ! « Plus qu'un équipe, un équipage, » selon le comité d'organisation.

 

MODE D'EMPLOI

- Les qualifications (4-5 septembre) et certains matches du premier tour auront lieu à la Maison du Squash à Sautron. Le court principal bénéficiera d'un streaming gratuit.

https://www.youtube.com/watch?v=D1n3RrGbxw0

- À partir des quarts de finale, tous les matches auront lieu sur le court vitré. Diffusion sur Eurosport Player.

- Toutes les infos (billetterie, tableaux complets, etc.) sur le site officiel

http://www.opensquashnantes.fr/

- Par ailleurs, la Fédération Française de Squash et l’Open international de Nantes proposent une offre spéciale « OPEN DE NANTES + CHAMPIONNAT DU MONDE MASCULIN PAR ÉQUIPES. » Pour en savoir plus, allez à

http://www.opensquashnantes.fr/squash/25eme-championnat-monde-masculin-par-equipe,81.html

 Présentation PSA Nantes 2017 Partie 1 Photo 6

C'est dans le cadre spectaculaire des Machines de l'île que l'open international de Nantes va élire domicile cette année (Crédit photo : www.opensquashnantes.fr)

Ne manquez pas la deuxième partie de notre présentation, à paraître demain. Elle sera consacrée au volet sportif, avec un coup d’œil sur les deux tableaux, et un focus sur deux joueurs : le double tenant du titre Grégoire Marche, et la championne du monde junior Rowan El Araby.

< Retour