Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

CHAMPIONNAT DE FRANCE INTERCLUBS : PRÉSENTATION DES PLAY-OFFS DE NATIONALE 1

Événements 14/06

Après la N2 et la N3 le weekend dernier à Bordeaux, c'est au tour des clubs de l’élite de disputer leurs play-offs ce weekend, à Vendargues.

Traditionnel rendez-vous de clôture de la saison, on y retrouvera comme d'habitude de nombreuses têtes d'affiche, à commencer par Grégory Gaultier et Camille Serme. Chez les femmes, la logique voudrait qu'on assiste à une nouvelle finale entre l'équipe de la numéro 3 mondiale, Créteil, et les tenantes du titre Mulhouse. Le club Alsacien est également favori pour conserver son bien chez les hommes, mais moins nettement que ces dernières années : Aix, Valenciennes, et le Jeu de Paume peuvent donc rêver à un premier sacre. Tour d'horizon des enjeux d'un week-end qui s'annonce très chaud, sur les courts et en dehors.

Article de Jérôme Elhaïk

Affiche PO N1

 

Nationale 1 femmes : VERS LA FINALE ATTENDUE ?

« Dans le sport – comme dans la vie – tout peut arriver même quand le scénario semble joué d'avance, » nous disait Johan Bouquet, après la victoire du PUC en finale de Nationale 3 contre Montpellier le weekend dernier. N'en déplaise au numéro 9 français, il serait étonnant de ne pas retrouver Mulhouse et Créteil en finale samedi, étant donné la marge qu'elles possèdent – surtout les Val-de-marnaises – sur leurs adversaires.

Demi-finales - Vendredi 16 juin, 15 heures

Créteil (1er de la saison régulière) – Royan (4ème) (sur le court vitré)

Promues cette saison en Nationale 1, les Royannaises (18 ans de moyenne d'âge !) sont les invitées surprises de ces play-offs. Elles ont certes su profiter de quelques absences chez leurs adversaires, mais avec 6 victoires en 8 rencontres - grâce notamment à l'apport de leurs deux recrues étrangères, Cristina Gomez et Tinne Gilis - elles n'ont pas volé leur place. Concernant la demi-finale, la mission aurait été difficile même avec une équipe au complet. Elle est carrément devenue impossible depuis la blessure de la jeune Belge il y a quelques jours (fracture au poignet). Pour épauler Gomez – championne d'Europe junior – et Lauriane Maingot, le club de Charente-Maritime devrait faire appel à Johanna Pigeat (médaillée de bronze du dernier championnat de France -17 ans), ou Sophie Dugas.

De leur côté, les Cristoliennes se présenteront à Vendargues avec une équipe très proche de celle de l'an dernier : Anna Serme (ex-Klimundova) est remplacée par Élise Romba, qui accompagnera Camille Serme, Coline Aumard et Énora Villard. « Nous sommes toujours ravies de participer à cette compétition, indique la capitaine, et de se retrouver ensemble pour défendre les couleurs de notre club. On y va sans pression, pour faire de bons matchs et prendre du plaisir sur le court en donnant tout pour l'équipe. Mais bien sûr, toujours avec l'objectif de gagner pour finir la saison en beauté ! » Après leur premier titre national en 2015, suivi d'une victoire en Coupe d'Europe, elles s'étaient inclinées contre Mulhouse l'an dernier. Le court vitré de Vendargues pourrait donc être le théâtre d'une nouvelle confrontation entre les deux clubs phares du squash féminin français

Équipes probables

 

Créteil

Créteil

Crédit photo : Christian Lortat

--- Camille Serme (n°1 française, 3ème mondiale), Coline Aumard (n°2, 30ème), Énora Villard (n°6, 89ème), Élise Romba (n°7, 120ème)

 

Royan

Royan

Crédit photo : Franck Dugas

--- Cristina Gomez (assimilée n°7, 117ème), Lauriane Maingot (n°12), Johanna Pigeat (n°29), Sophie Dugas (n°187)

 

Bourges (2ème) – Mulhouse (3ème)

C'était l'affiche des finales 2013 et 2014. Grand habitué des play-offs, Bourges est de retour après son absence en 2016. Mais les Berruyères présenteront une seule joueuse étrangère à Vendargues, l'Anglaise Fiona Moverley. À ses côtés, on retrouvera la capitaine Chloé Mesic, et Céline Bezard : cette joueuse de 45 ans, au club depuis cette année, vaut certes mieux que son classement (elle a fait partie du top 100 national) mais il lui sera évidemment bien difficile d'exister contre des joueuses professionnelles … « Nous sommes décontractées à l'approche du dernier rendez-vous de la saison, confie Mesic. Nous ferons notre maximum pour ramener à l'association du Squash Club de Bourges la plus belle médaille possible. » Pour qu'elle soit d'argent ou d'or, elles devront donc réaliser un énorme exploit contre Mulhouse. « Nous alignerons exactement la même équipe que l'an dernier, indique le manager Alsacien Thierry Jung, à savoir Sarah-Jane Perry, Natalie Grinham et Laura Pomportes. » L'équation est simple : Bourges doit remporter les matches des numéros 1 et 2.

Fiona Moverley présente un parcours atypique : cette joueuse de 30 ans avait quitté le circuit entre 2010 et 2014 en raison de financements insuffisants. Depuis, elle a remporté 4 tournois PSA, atteint la 25ème place mondiale, et même offert le titre européen à l'équipe d'Angleterre pour sa première cape au printemps, aux dépens de la France … Elle croira certainement en ses chances contre Perry, sa coéquipière en sélection : elle avait causée une grosse surprise en la battant au championnat d'Angleterre en 2016, alors que son adversaire était tenante du titre. Seulement voilà, la native de Birmingham n'est plus la même depuis un an. Depuis sa victoire contre Serme en finale l'an dernier – qu'elle identifie elle-même comme un déclic – Perry a atteint sa première demi-finale d'un tournoi majeur au ToC, avant de faire encore mieux au British Open (battue en finale par Laura Massaro). Désormais membre à part entière du top 10 mondial, elle frappe à la porte du top 5, en témoignent ses victoires sur Nicol David, Raneem El Welily et tout récemment la numéro 1 mondiale Nour El Sherbini à Dubaï. La dernière confrontation entre les deux Anglaises illustre cette progression, avec une nette victoire de SJ (son surnom sur le circuit) au championnat du monde en avril. C'est également un gros défi qui attend Chloé Mesic : la Néerlandaise Natalie Grinham a certes pris sa retraite en janvier dernier, mais a prouvé au championnat d'Europe par équipes qu'elle était encore compétitive (avec notamment une défaite 15-13 au 5ème jeu contre Coline Aumard). L'ancienne numéro 2 mondiale a remporté leurs deux confrontations, la dernière à l'open international du Val-de-Marne en 2014.

Équipes probables

 

Mulhouse

Mulhouse F

Crédit photo : ffsquash

--- Sarah-Jane Perry (ass-n°2, 7ème), Natalie Grinham (ass-n°3), Laura Pomportes (n°3, 63ème)

 

Bourges

Bourges

Crédit photo : leberry.fr

--- Fiona Moverley (ass-n°3, 28ème), Chloé Mesic (n°3, 70ème), Céline Bezard (n°411)

 

Nationale 1 hommes : MULHOUSE VISE LA PASSE DE CINQ

Ils sont certes encore loin des onze titres consécutifs de Saint-Cloud (entre 1991 et 2001), ou même des sept de Rouen (2002-2008). Mais ce week-end, Mathieu Castagnet et Mulhouse seront favoris pour obtenir un cinquième sacre consécutif. Néanmoins, les Alsaciens semblent posséder une marge moins importante que ces dernières années. Leurs adversaires – Aix, Valenciennes et le Jeu de Paume – peuvent-ils en profiter pour décrocher une première couronne ? Réponse samedi soir.

Demi-finales - Vendredi 16 juin, 18 heures

Mulhouse (1er de la saison régulière) – Aix (4ème) (sur le court vitré)

Mulhouse – Aix, c'était l'affiche de la finale l'an dernier. Malgré la nette victoire de Grégory Gaultier contre Mathieu Castagnet, les Alsaciens s'étaient logiquement imposés 3-1. La configuration sera différente cette année, puisque deux joueurs du « Big 4 » aligné en 2015 et 2016 seront absents : l'Espagnol Borja Golan, qui s'est blessé il y a quelques semaines lors d'un tournoi au Guatemala, et Thierry Lincou. L'ancien numéro 1 mondial et champion du monde est très occupé par ses fonctions aux États-Unis, et il est de toute façon en délicatesse avec son coude depuis plusieurs mois. Pour les remplacer, Thierry Jung a fait appel au vétéran Finlandais Olli Tuominen (qui avait disputé les play-offs sous le maillot de Valenciennes il y a douze mois), et au jeune Baptiste Masotti. Malgré une crise d'appendicite fin mai, le capitaine Mathieu Castagnet sera bien présent. « Je devais partir pour un tournoi exhibition à l’Île Maurice, et j’ai dû me faire opérer en urgence, nous confiait-il il y a quelques jours. Grâce aux progrès de la médecine, j'ai pu reprendre rapidement l'entraînement : je ne serai pas au top, mais tout de même en mesure de jouer aux play-offs. En tant que capitaine, je ressens toujours une certaine pression à l’approche de la compétition. Même si nous avons remporté plusieurs fois le titre, l’envie est toujours aussi forte : nous ne jouons pas dans un cadre individuel mais collectif, et Thierry Jung fait un travail incroyable pour que cette équipe existe et performe sur la scène nationale et européenne. Pour lui, mes coéquipiers, ainsi que les partenaires et les passionnés qui nous soutiennent, c’est une obligation de respecter mes engagements, afin que l'équipe brille et ramène le titre. »

De leur côté, les Provençaux n'ont certes jamais remporté les Interclubs, mais participeront à leurs neuvièmes phases finales consécutives ! Relégables à la mi-saison, Jean-Michel Arcucci et ses hommes ont capitalisé sur la présence de Grégory Gaultier lors des deux dernières journées pour arracher leur qualification sur le fil. Après une incroyable série de 27 victoires consécutives et six tournois remportés, le numéro 1 mondial a été rattrapé par la fatigue lors des finales des World Series à Dubaï. S'inclinant notamment contre James Willstrop, qu'il retrouvera vendredi pour l'un des matches les plus attendus du week-end. Pour le reste, Aix aurait une vraie chance de créer la surprise avec sa recrue Daniel Poleshchuk : l'Israélien - qui a remplacé Geoffrey Demont, parti à Montpellier – dispute ce soir le premier tour d'un tournoi PSA en Angleterre. Sera-t-il présent dans l'Hérault en cas de défaite ? Si non, la mission sera compliquée pour son équipe au vu des forces en présence. Mais qui sait ? Verseille, Aubert et Arcucci ont déjà prouvé leur capacité à élever leur niveau de jeu sur un match.

L'anecdote : Grégory Gaultier n'a plus perdu sous le maillot d'Aix en Interclubs depuis la finale des play-offs en juin 2013. C'était contre un certain … James Willstrop ! Le Français avait abandonné alors qu'il était mené 1 jeu à 0.

Équipes probables

 

Mulhouse

Trophées

Crédit photo : Mulhouse Squash Club

--- James Willstrop (assimilé n°2 français, 6ème mondial), Mathieu Castagnet (n°3, 24ème), Olli Tuominen (ass-n°5, 46ème), Baptiste Masotti (n°6, 108ème)

 

Aix

Aix

Crédit photo : Christian Lortat

--- Grégory Gaultier (n°1, 1er), Daniel Poleshchuk (ass-n°10, 156ème) ?, Benjamin Aubert (n°11, 158ème), Fabien Verseille (n°13), Jean-Michel Arcucci (ass-n°15).

 

Valenciennes (2ème) – Jeu de Paume (3ème)

Cette demi-finale oppose les deux clubs qui montent sur l'échiquier national : champions de N3 en 2009 puis de N2 en 2013, les Nordistes se sont qualifiés pour les play-offs dès leur première saison dans l'élite et ont récidivé deux fois depuis. De leur côté, les Parisiens ont également réalisé le doublé N3-N2 (2012 et 2014). Déjà candidats à la qualification en 2014-2015 et 2015-2016 avant d'échouer à la 5ème place, ils ont frappé un grand coup en recrutant Paul Coll à l'intersaison. Bonne pioche, puisque le Néo-Zélandais est passé depuis de la 34 à la 12ème place mondiale ! Dans le sillage de sa star, le Jeu de Paume a joué les premiers rôles toute la saison, profitant de la mauvaise passe de Valence pour s'immiscer dans le top 4. Outre Coll, le club de la rue Lauriston s'est appuyé toute la saison sur la même équipe : le Tchèque Jan Koukal, Christophe André et les frères Mandil.

Néanmoins, le sort de cette demi-finale dépendra en partie de la composition de Valenciennes : s'ils alignent deux étrangers, ce sera du 50/50, à l'image de leur rencontre en mars (victoire des Nordistes de 3 points sur l'ensemble des 4 matches !). Si c'est trois, le rapport de force sera en leur faveur, surtout s'il s'agit de Cameron Pilley, Declan James et Raphael Kandra. « Notre objectif avoué est de faire mieux que la saison dernière, indique le capitaine Renan Lavigne. Nous avions dû faire sans Cameron Pilley et Chris Simpson, et avions terminé quatrièmes des play-offs. Alors qu'avec eux on aurait pu prétendre à mieux. N'oublions pas que c'est seulement notre quatrième saison en N1, et que nous nous sommes toujours qualifiés, avec notamment une troisième place en 2015. À l'exception d'André Haschker, tous les joueurs de notre effectif ont joué lors de la saison régulière : c'est une belle fierté, et cela nous donne de multiples possibilités pour composer l'équipe pour ce week-end. »

Équipes probables

 

Valenciennes

Valenciennes

Crédit photo : sitesquash

--- 2 ou 3 joueurs étrangers parmi Cameron Pilley (ass-n°2, 18ème), Declan James (ass-n°4, 36ème), Raphael Kandra (ass-n°5, 43ème) et Carlos Cornes (ass-n°5, 92ème) + Renan Lavigne (ass-n°13) et/ou Grégory Lecerf (ass-n°32)

 

Jeu de Paume

Jeu de Paume

Crédit photo : Nicolas Barbeau

--- Paul Coll (ass-n°2, 12ème), Jan Koukal (ass-n°7), Christophe André (n°7, 111ème), Quint Mandil (n°15), Rohan Mandil (n°18). 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 

 

Nous vous ferons vivre la compétition tout au long du week-end : résultats en direct, comptes-rendus/interviews, présentations des finales etc.

--- Dans le cadre de l’ouverture de la billetterie du championnat du monde masculin par équipes (qui se déroulera à Marseille du 26 novembre au 3 décembre), une cérémonie protocolaire aura lieu vendredi à 17h, en présence des huit équipes participant aux play-offs, du président de la Fédération ainsi que du Directeur technique national. Les équipes de France masculine et féminine seront mises à l'honneur en raison de leurs brillants résultats lors des récentes compétitions par équipes. 

--- Les rencontres disputés sur le court vitré seront diffusés sur le streaming (le lien sera diffusé vendredi)

--- Horaires de la journée de samedi : places 3/4 hommes à 10h, places 3/4 femmes à 11h, finale femmes à 14h, finale hommes à 17h

--- Pour revivre les play-offs 2016

Finale hommes

Finale femmes

 

--- Palmarès des Interclubs

Nationale 1

 Trophées

Crédit photo : Thierry Jung

--- Retrouvez les infos pratiques sur

http://www.ffsquash.com/fr/actualites-squash/852-championnat-de-france-interclubs-play-offs-n1.html 

 

Revue de presse

(cliquez sur les images)

 

Sportmag

 

e-met

 

 

 

< Retour