Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

FRENCH MASTER OPEN : UN PREMIER FRANCAIS TITRÉ

Événements 03/06

Les français continuent de briller en cette deuxième journée de compétition

BANDEAU FMO2017

Du 2 au 4 juin, le squash de Bordeaux Nord accueille le premier French Master. Ce tournoi s’inscrit dans le calendrier du circuit vétéran de l’ESF. Une première pour la France qui souhaite faire de cet événement un succès et une manifestation pérenne. Le squash vétéran est à l’honneur puisque ce French Master a lieu une semaine après le championnat de France de cette catégorie.

En cette deuxième journée de compétition, la plupart des finales seront connues en fin de journée. Plusieurs français restent en lice pour remporter les titres

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DU TOURNOI EN CLIQUANT ICI

TOUS LES RESULTATS

STÉPHANE BREVARD, PREMIER TITRÉ DU FRENCH MASTER

STEPHANE BREVARD FMO2017

Le premier vainqueur du French Master est… français ! Un joli symbole pour la première édition de l’événement. Le rochelais Stéphane Brevard a survolé le tableau +40. Après sa première place lors de la première phase de poules vendredi, il prenait part aujourd’hui à la poule des vainqueurs avec Bertrand Tissot et l’espagnol Jorge Carrera. En ne cédant qu’un seul jeu à l’ibérique sur ses deux matchs, le rochelais décroche donc la médaille d’or. Un résultat qui lui fait oublier la déception de la semaine passée au championnat vétéran :

« C’est ce que je me suis dit juste avant le match. J’étais déçu du week-end dernier et ma défaite en demi-finales 3-2 contre Thierry (NDLR : Thierry Scianimanico, en demi-finales du championnat de France vétérans) alors que je venais pour le titre. Et comme c’est le premier Master en France, je sais que j’aurais gagné le premier tableau +40 qui existait ici, donc c’est une petite satisfaction. Ça me permet également de découvrir le circuit européen, avant d’aller en Pologne au Championnat d’Europe de Wroclaw fin août.

Avoir un Master européen en France est une bonne chose. Quand on l’a vu sur le calendrier, tout le monde était content d’autant que cela se développait de plus en plus à l’étranger et que certains français commençaient à y aller. L’engouement commence à prendre. L’organisation est également très bonne, et le club avec ses 10 courts est spacieux, et je reviens la semaine prochaine pour les play-offs N2 & N3. En tout cas c’est très sympa de jouer contre des étrangers, ça change ! »

D’AUTRES TITRES POUR LES TRICOLORES ?

GALLENNE FMO2017

Plusieurs français sont encore en lice pour décrocher les titres. Parmi eux, Stéphane Gallenne en +45 a été l’auteur d’une véritable démonstration contre l’anglais Matthew Stephenson en demi-finales. Sa réaction à la fin de la rencontre :

« J’étais tendu au début, j’ai eu du mal à me relâcher et l’anglais est assez bon je trouve, il m’embêtait pas mal, on a un peu le même style de jeu. J’ai vite senti qu’il ne fallait pas lui laisser d’ouvertures, j’ai essayé d’attaquer avant que ça ne soit lui qui le fasse, et cela a bien fonctionné, d’autant que je n’ai pas fait trop de fautes.

Je trouve ça génial de pouvoir jouer des joueurs étrangers, qu’on ne connait pas du tout. Cela fait 25 ans que je suis sur le circuit et je connais beaucoup de monde, et là ça apporte un côté sympathique de jouer contre des joueurs étrangers. J’aimerais bien faire d’autres compétitions de ce genre, c’est intéressant, l’ambiance est sympathique, et le niveau est plutôt bon donc oui, bien sûr, j’aimerais bien. »

En finale, le joueur du Château d’Olonne devra de nouveau se défaire d’un britannique, Jérémy Krzystyniak, tombeur du français Antony Gaudin :

« Je vais me reposer et puis on verra demain. La préparation elle est simple, c’est faire ce que je dois faire. Si c’est l’anglais, alors je battrai un autre anglais ! (NDLR : l’interview s’est déroulée pendant la seconde demi-finale) »

En +35 hommes, Julien Gramond est parvenu à se hisser en finale où il affrontera le redoutable ukrainien Kostiantyn Rybalchenko, grand favoris du tableau. Côté féminin, une française sera également en lice pour ce qui sera la « finale » de la poule dimanche. Il s’agit de Sabrina Belliot, qui sera opposée à l’allemande Stefanie Leiber (photo ci-dessous).

LEIBER FMO2017

C’est en revanche terminé pour Dominique Dautremont et Jennifer Corigliano, défaits en demi-finales respectivement en +60 hommes et +45 femmes.

Parmi les catégories aux poules uniques, certains vainqueurs se dessinent. En +50 femmes, l’anglaise Karen Webb est à un match du titre dans un tableau où elle était la seule non-française. Tandis qu’en +70 hommes, la catégorie la plus élevée, c’est l’espagnol Jose Luis Alba qui devrait monter sur la plus haute marche.

Retrouvez le compte-rendu de la première journée.

< Retour