Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

UN CHAMPION CHASSE L'AUTRE

Équipe de france 20/05

Victor Crouin et Grégory Gaulier se sont respectivement qualifiés pour la finale du PSA d'Angers (M5) et du Pacific Market International Bellevue Squash Classic (M100)

Première finale PSA pour Victor Crouin

Victor Crouin a battu, hier soir, son compatriote et partenaire d'entrainement : Christophe André. Le récent Champion d'Europe Junior a imposé son rythme à son adversaire. La rencontre a été à sens unique il s'impose 3-0 (11-5, 11-2, 11-3). Le toulonnais s'est ainsi qualifié pour la première finale de sa très jeune carrière sur le circuit international.

"J'ai joué un de mon meilleur squash ce soir. Très peu de fautes, un déplacement efficace et une bonne précision." - Victor Crouin sur la physionomie de son match

Le tricolore retrouvera un britannique en finale. Il retrouvera la tête de série n°1, Adam Murrils, à 19h30. Le match sera probablement diffusé en direct sur la page Facebook de Squash du Lac du Maine.

Grégory Gaultier passe le cap de la trentaine

Grégory Gaultier s'est qualifié pour la finale du PMI Bellevue Classic face au britannique, James Wiillstrop. Le "french general" n'a pas concédé un seul jeu depuis le début du tournoi et continue sur sa lancée de victoires qui dure... Cela ait désormais 30 victoires d'affilées depuis février 2017. Cette fois-ci c'est James Willstrop qui en a fait les frais puisque Grégory Gaultier s'impose 3-0 (11-4, 11-5, 11-8). Comme lors de chaque tournoi joué en 2017, Grégory Gaultier se retrouve en finale. Il sera opposé à l'égyptien, Ali Farag, cette nuit aux alentours de 23h (heure française) qu'il a déjà rencontré il y a une quinzaine de jours en finale à Zurich. Le match sera diffusé sur SquashTV.

"Pour bâtir ce 30ème succès, Grégory Gaultier a immédiatement pris les commandes (8-1), malgré une grosse qualité de jeu de l'Anglais. Six points plus tard, avec au passage trois fautes de Willstrop, il a empoché le premier jeu (11-4). Début de second jeu plus serré jusqu'à 4-4 puis le numéro un français a pris la poudre d'escampette pour mener 8-4. Et comme au premier jeu, le rythme, le travail imposé et la présence de Greg ont alors eu raison de la ténacité du géant anglais, qui a commis trois nouvelles erreurs (11-5). Au troisième jeu, les attaques de Greg ont de nouveau fait mal à Willstrop, qui, en champion, s'est tout de même accroché (5-3). Le joueur du Pôle a alors de nouveau pris le large (8-3, 9-5 puis 10-6). Après deux balles de match sauvées par le Britannique, Greg a pu tranquillement conclure." - L'œil de Renan Lavigne, entraîneur national, sur le match

Cette finale a un double enjeu pour le tricolore. Au-delà de poursuivre sa série de victoire, il pourrait bien retrouver sa place de n°1 mondial. En effet, c'est ce qu'il fera s'il bat son adversaire ce soir.

< Retour