Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

CHAMPIONNAT DE FRANCE INTERCLUBS : QUEL FINAL !

Événements 04/04

La quatrième et dernière journée du championnat de France Interclubs a eu lieu le weekend dernier.

On a assisté à un final incroyable en Nationale 1 masculine, où les ultimes places pour les playoffs et le maintien ont fait l'objet d'une lutte acharnée à distance. Tour d'horizon des dénouements dans toutes les divisions, avant les phases finales en juin.

 

Article de Jérôme Elhaïk

NATIONALE 1 HOMMES

La division phare du championnat de France Interclubs a donc vécu un fin à rebondissements. Si Mulhouse, Valenciennes et le Jeu de Paume (qui terminent dans cet ordre au classement) avaient déjà assuré leur qualification pour les playoffs, le quatrième ticket restait à pourvoir. Même chose en bas de tableau : privés de plusieurs joueurs, Evreux était condamné, mais restait à connaître l'identité de l'équipe qui allait les accompagner en Nationale 2. Retour sur une journée où les nerfs ont été mis à rude épreuve.

10 heures : Privés de l'Israélien Daniel Poleshchuk, Aix est opposé à des Toulonnais en quête de maintien, et renforcés depuis la trêve par l'Égyptien Mazen Gamal et le Néerlandais Piedro Schweertman. Ce dernier donne même l'avantage 2-1 à son équipe grâce à sa victoire 11-9 au 5ème jeu contre Benjamin Aubert. Nettement battu par Victor Crouin au championnat de France en février, Fabien Verseille prend une belle revanche : sa victoire 3-0 permet à son équipe de s'en sortir avec un nul gagnant au nombre de jeux marqués. Dans le même temps, Créteil bat Royan et revient à la hauteur de Grégory Gaultier et ses équipiers (10 points de chaque côté).

2

Avant de connaître leur sort, Aixois et Toulonnais avaient déjà le sourire samedi matin. Une prémonition ? (Crédit photo : Victor Crouin)

14 heures : Même si Lucas Serme s'incline contre Tom Ford (Evreux), Créteil s'impose contre les Normands. Les Seine-et-Marnais mettent donc la pression sur Aix, et peuvent rêver à une première qualification pour les phases finales. À Aix, Toulon continue son opération maintien : en dépit des défaites de Gamal et Schweertman contre Paul Coll et Christophe André, les nettes victoires de Victor Crouin et Sébastien Bonmamais contre les frères Mandil suffisent à leur équipe pour décrocher un nul gagnant. Les Varois reviennent à hauteur de Royan mais surtout de Valence, qui avec une équipe décimée par l'absence de ses sept meilleurs joueurs (!), s'incline lourdement face à Valenciennes. À cet instant de la journée, ces trois équipes comptent le même nombre de points, et même un nombre de rencontres et de matches gagnés identiques !

18 heures : Malgré une nouvelle belle victoire pour Tom Ford contre Ben Coleman, Royan se sauve sans trembler contre Evreux. Dans le même temps, Valence est battu par Valenciennes sans marquer de jeu, alors qu'un seul aurait suffi. Le règlement stipule qu'en cas d'égalité aux points, un nul gagnant compte comme une victoire (pour l'anecdote, les deux équipes n'étaient pas dans un premier temps pas au courant ...). Les Drômois et Toulon - égalité au nombre de matches gagnés et même au jeu average - doivent donc être départagés à la différence de points marqués ! -145 contre -200, ce sont les promus Varois qui rempilent pour une deuxième saison en N1. Joueur emblématique du club, Victor Crouin confie « être très fier de faire partie de cette équipe qui avant de lutter pour le maintien, que nous avons obtenu avec l'aide de nos deux recrues étrangères, avait connu plusieurs accessions consécutives. Rester en Nationale 1 est une grande joie, ce sont ces moments-là qui me font aimer encore plus mon sport. » Son de cloche évidemment différent à Valence. Présent aux playoffs depuis de nombreuses années, et même champions de France en 2011 à Rennes après une demi-finale contre Mulhouse qui fait partie de la légende du squash hexagonal, les hommes de Serge Parbaud accompagnent Evreux à l'étage inférieur. « C’est la fin d’une belle épopée, raconte le capitaine historique de l'équipe. Bien sûr, on peut être déçus mais cette saison avait mal commencé avec le départ sous le soleil montpelliérain de notre joueur emblématique Grégoire Marche. Nous avons de plus dû faire face à de nombreuses blessures. Avoir une équipe au complet sur une seule journée, ça n'est pas suffisant pour rester dans l'élite du squash français. Ce qui reste de ces dix années au plus haut niveau, c'est un fantastique titre de champion de France, une demi-finale de coupe d’Europe des clubs et cinq podiums nationaux. Le club a accueilli des n°1 mondiaux et champions du monde comme Grégory Gaultier, James Willstrop ou encore Thierry Lincou, ça restera gravé dans nos mémoires. Mais la montée en puissance des jeunes joueurs pourrait permettre une remontée de Valence au plus haut niveau, si quelques fidèles comme Nicolas Mueller ou Antoine-Camille Petrucci restent dans l’équipe. Car la satisfaction du weekend c'est la deuxième place de l’équipe 2 en N3 derrière les intouchables Montpellierains. Ils sont donc qualifiés pour les playoffs, peut-être aurons-nous deux équipes de Valence en N2 la saison prochaine ? »

3

Six ans après son titre de champion de France, Valence est relégué en Nationale 2 (Crédit photo : sitesquash)

En ce qui concerne la quatrième place, la problématique était simple : Aix se retrouvait dos au mur, avec l'obligation de battre le Jeu de Paume afin de participer aux phases finales pour la neuvième fois de suite. Jean-Michel Arcucci lançait idéalement la rencontre en battant Rohan Mandil 3-0 avant que Grégory Gaultier n'en fasse de même contre Paul Coll. Christophe André prolongeait le suspense en battant Benjamin Aubert en 5 jeux, et c'est donc à nouveau à Fabien Verseille que revenait le match décisif. Une nouvelle opportunité de revanche, puisque Quint Mandil l'avait récemment battu à Toulouse. Mission accomplie pour l'Aixois de naissance, avec une victoire 3 jeux à 0. « C'est énorme de se qualifier après un début de saison de m****, » a-t-il lâché, euphorique, après sa victoire. Comme d'habitude, la présence de Grégory Gaultier aura eu un impact déterminant sur les résultats de son équipe : deux points lors de la première partie de saison, onze lors de la deuxième avec le numéro 1 mondial ... Les Provençaux, dont l'équipe a toujours été majoritairement composée de joueurs français, n'a néanmoins jamais remporté le titre. En demi-finale, ils ne partiront pas favoris contre l'armada Mulhousienne (quadruples champions en titre, voir ci-dessous), alors que l'autre match opposera Valenciennes au Jeu de Paume.

1

La victoire de Fabien Verseille (en rouge) permet à Aix de se qualifier pour les phases finales pour la neuvième année consécutive, privant ainsi Lucas Serme et Créteil d'une première participation (Crédits photo : Nicolas Barbeau)

Classement final

N1H

 

Playoffs (16-17 juin à Vendargues), demi-finales :

Mulhouse - Aix

Compositions probables : James Willstrop - Borja Golan - Mathieu Castagnet - Alan Clyne / Grégory Gaultier - Daniel Poleshchuk - Benjamin Aubert - Fabien Verseille

Comme tous les ans, Mulhouse devrait aligner une équipe pas loin d'être imbattable aux playoffs : même si Grégory Gaultier bat James Willlstrop, les Aixois devront gagner au moins l'un des autres matches, alors que leurs joueurs sont nettement bien moins classés que leurs adversaires. Mais beaucoup de choses peuvent se passer d'ici là et une absence peut changer la donne ...

Jeu de Paume - Valenciennes

Compositions probables : Paul Coll - Christophe André - Jan Koukal - Quint Mandil / Cameron Pilley - Declan James - Raphael Kandra ou Carlos Cornes - Renan Lavigne

Une demi-finale indécise sur le papier, ou chaque match peut en théorie être disputé.

Équipes reléguées en Nationale 2 : Valence, Evreux

 

NATIONALE 1 FEMMMES

Moins de suspense chez les femmes que chez les hommes : même si avant la journée, cinq équipes pouvaient viser le top 4 synonyme de qualification pour les playoffs, Gradignan était privé de ses joueuses étrangères (Tesni Evans et Emily Whitlock) et ne pouvait donc pas lutter. En s'inclinant logiquement 3-0 contre Mulhouse et Bourges, les Bordelaises laissaient donc le champ libre aux jeunes Royannaises. Emmenées par l'Espagnole Cristina Gomez et la Belge Tinne Gilis, elles s'imposaient facilement contre Lorient et le Squash 95 et offraient à leur club la première présence de son histoire dans une phase finale de Nationale 1. Sans Sarah-Jane Perry et Laura Pomportes, les Alsaciennes se sont inclinées contre Bourges, abandonnant la première place à Créteil. Camille Serme et ses équipières partiront nettement favorites contre Royan en demi-finale, alors que Mulhouse devra dans un premier passer l'obstacle Bourges pour espérer conserver son titre (voir ci-dessous).

4

Des sourires sur tous les visages : Royan (en bleu) sera l'invité surprise des playoffs alors que le Squash 95 rempile pour une troisième saison en Nationale 1 (Crédit photo : Top Form Squash 1 Fitness)

En ce qui concerne le maintien, la messe était dite dès le matin avec la victoire du Squash 95 contre Lorient, car les Bretonnes étaient à l'abri d'un retour d'Annonay. Malgré leur victoire contre Saint-Cloud, Maud Duplomb et ses équipières les accompagnent en Nationale 2.

Classement final

 

N1F J4

 

Playoffs (16-17 juin à Vendargues), demi-finales :

Créteil - Royan

Compositions probables : Camille Serme - Coline Aumard - Anna Serme / Tinne Gilis - Cristina Gomez - Lauriane Maingot

Même sans Coline Aumard, Créteil s'était imposé sans perdre un jeu en Novembre. Autant dire que les Seine-et-Marnaises sont fortement pressenties pour disputer une troisième finale de suite. 

Bourges - Mulhouse

5

Bourges (de gauche à droite, Chloé Mesic, Millie Tomlinson et Fiona Moverley) cherchera à créer l'exploit en demi-finale contre Mulhouse (Crédit photo : Chloé Mesic)

Compositions probables : Deux joueuses à choisir parmi Line Hansen, Fiona Moverley, Millie Tomlinson et Milou Van der Hejden + Chloé Mesic / Sarah-Jane Perry - Natalie Grinham - Laura Pomportes

Bourges a certes gagné 3-0 samedi dernier, mais SJ Perry et Laura Pomportes manquaient à l'appel. L'Anglaise, en pleine bourre actuellement, est supérieure sur le papier à toutes les joueuses étrangères de Bourges, alors que Chloé Mesic a eu peu de réussite contre Laura Pomportes récemment. Autant dire que les Berruyères auront besoin d'un exploit de l'une de leurs joueuses pour passer.

Équipes reléguées en Nationale 2 : Annonay, Saint-Cloud

 

NATIONALE 2 HOMMES

Après plusieurs rendez-vous manqués pour cause de blessures, l'Anglais Oliver Pett (ancien n°56 mondial) a fait ses débuts sous le maillot Brestois dans la poule A. Avec succès puisque les Bretons ont bouclé une saison régulière quasi-parfaite : 30 victoires en 32 matches. Si Vincennes était aussi déjà qualifié pour les playoffs, La Rochelle et le Squash 95 ont validé leur billet samedi. Le Mans finit en boulet de canon avec notamment un nul gagnant contre La Rochelle, mais sans regret car une victoire n'aurait pas suffi pour accrocher la quatrième place. Sans sa recrue Israélienne Roee Avraham ni Mathis Lautier, c'était mission impossible pour Lorient. Battus par le WAM et Vincennes, les Morbihannais accompagnent Nantes Sautron en N3, un an après avoir quitté le dernier échelon national.

5'

Le Mans a battu La Rochelle le weekend dernier, mais Stéphane Brevard et ses équipiers seront comme à leur habitude aux playoffs en juin (Crédit photo : Association Squash des Cèdres)

Marseille et son équipe très solide (Green - Lagier - Isambard - Sollazzo) a confirmé sa suprématie dans la poule B. Après avoir loupé d'un rien la montée en N1 l'an dernier, les Strasbourgeois d'EVAE seront de nouveau aux playoffs, grâce à leurs succès sur Mulhouse et Lyon samedi. La triangulaire Bron - Challes - Auvergne était donc décisive pour l'attribution des deux places restantes : à l'instar d'Aix en N1, Balbo et ses équipiers ont vécu deux moitiés de saison contrastées (3 points en 2016 et 11 points en 2017), et les 5 points obtenus le weekend dernier leur ont ouvert la porte des playoffs. Bron sera également de la partie, mais pas Auvergne. Sale temps pour les promus, puisque Mulhouse 2 et Lyon repartent en N3 un an après leur accession. 

Classement final

 

N2H J4

 

Playoffs (9-11 juin à Gradignan), quarts de finale :

Brest - Challes-les-Eaux

Strasbourg - La Rochelle

Vincennes - Bron

Marseille - Squash 95

6

Brest a accompli une saison exceptionnelle mais les Bretons auront un quart de finale difficile aux playoffs (Crédit photo : Squash Club de Brest)

Les deux finalistes accèdent à la Nationale 1. Le choc des quarts de finale sera incontestablement un Brest - Challes explosif. Le vainqueur pourrait retrouver Strasbourg, dont le quatuor majeur est composé intégralement de joueurs classés première série. En bas de tableau, si les promus du Squash 95 - dont la présence à ce stade de la compétition constitue une sacrée performance - semblent en-dessous, ce sera très chaud entre Marseille, Bron et Vincennes.   

Équipes reléguées en Nationale 3 : Lorient, Nantes Sautron, Mulhouse 2, Lyon Lugdunum

 

NATIONALE 2 FEMMES

Dans le choc des équipes invaincues (poule A), La Rochelle a battu Vannes et validé sa première place. Dans le même temps, Muret assurait sa place en playoffs en dominant les deux équipes Normandes, Val-de-Reuil et Rouen. Comme préssenti, la dernière place qualificative s'est jouée lors de la confrontation directe entre Niort et le TOAC : Natacha Lemercier et Florence Roy ont assuré la présence de leur équipe à Bordeaux avant le troisième match. Pas de miracle pour Val-de-Reuil et Clermont (Volcans) qui sont reléguées au niveau régional.

7

Avec leur équipe muti-générations, de 15 à 59 ans, le WAM a accompli une très belle saison (Crédit photo : Asso du Wam)

Comme La Rochelle dans la poule A, Vincennes a remporté toutes ses rencontres. Faciles vainqueurs de Chartres et Mulhouse, Le Mans rejoint les Val-de-Marnaises et le WAM dans le wagon pour les playoffs. Profitant des absences dans l'équipe de Mulhouse (qui ne peut de toute façon pas monter en N1), le Stade Français subtilise la place de quatrième. En bas de tableau, la victoire d'Antibes contre Ikebana lui permet de rester en N2 alors que les Rhône-Alpines descendent au niveau régional. 

Classement final

 

N2F

 

Playoffs (9-11 juin à Gradignan), quarts de finale :

La Rochelle - Stade Français

WAM - Muret

Vannes - Le Mans

Vincennes - Niort

Les deux finalistes accèdent à la Nationale 1. Ces playoffs devraient être très disputés : même si La Rochelle semble favori, elles ne seront pas à l'abri dès l'entame contre le Stade Français, alors que Vincennes se souviendra avoir perdu contre Niort l'an passé. Toutes les équipes peut légitimement ambitionner une accession dans l'élite.   

Équipes reléguées en Nationale 3 : Volcans, Val-de-Reuil, Ikebana, Nîmes Arènes

 

NATIONALE 3 HOMMES

Positions inchangées dans la poule A : Montpellier et Valence 2 étaient d'ores et déjà en playoffs, mais c'est également passé pour Monaco et Istres (malgré deux défaites). Antibes TopFit était menacé de relégation avant la journée, mais avec leurs deux victoires ils échouent à seulement 1 point de la quatrième place ! Leurs deux victimes du jour, Bron 2 et Andrézieux, sont relégués en Régionale 1. 

Dans la poule B, le suspense était total puisque derrière le leader (PUC), toutes les équipes étaient concernées à la fois par les playoffs et le maintien. Ont tiré leur épingle du jeu : Louvigny (avec notamment la superbe victoire de Guillaume Duquennoy contre Robert Downer), Jarville (2 victoires samedi), et WAM 2. L'Arbonnoise, Rouen et Gravenchon (malgré deux défaites) restent en Nationale 3, au contraire des réserves de Vincennes et Maxeville.

9

Fortunes diverses pour Gradignan - qui participera aux playoffs à domicile, et le TOAC, relégué au niveau régional (Crédit photo : Squash Gradignan)

Dans la poule C, Escures et Bordeaux SquashBad 33 étaient déjà qualifiés, et une victoire a suffi à Gradignan et Chartres pour conserver leur place dans les quatre premiers. Il aura manqué un point au Stade Nantais : les défaites de Stéphane Traboué et Stéphane Gallenne en 5 jeux contre La Rochelle auront fait pencher la balance du mauvais côté.   Cinquièmes avant cette journée, le TOAC a effectué la très mauvaise opération samedi en s'inclinant contre Les Escures et Gradignan. Doublés par La Rochelle et les Ghosters, les Toulousains sont relégués au niveau régional avec leurs voisins de Constellation. 

Classement final

 

 N3H J4

 

Playoffs (9-11 juin à Gradignan) :

Têtes de série : Montpellier, PUC, Escures + un deuxième (à déterminer en fonction du poids des équipes le jour même)

Autres équipes qualifiées : Valence 2, Monaco, Istres, Louvigny, Jarville, WAM 2, Bordeaux Squash Bad33, Gradignan, Chartres

Les quatre demi-finalistes accèdent à la Nationale 2. Les têtes de série n'ont donc qu'une rencontre à gagner, autant dire que Montpellier, le PUC et Escures sont grands favoris. Le principal outsider sera la jeune équipe de Valence.    

Équipes reléguées en Régionale 1 : Bron 2, Andrézieux, Vincennes 2, Maxeville 2, TOAC, Constellation

 

Tous les résultats sur squashnet : Cliquez sur "Par équipes" puis Championnat de France INTERCLUBS N1N2N3 - HOMMES ou FEMMES 2016/2017)

< Retour