Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

J.P MORGAN TOURNAMENT OF CHAMPIONS

Équipe de france 16/01

Camille Serme et Grégory Gaultier continuent leur parcours. Coline Aumard stoppée au 1er tour.

Coline Aumard confirme son statut

Coline Aumard confirme une nouvelle fois son Top 32 mondial en intégrant le tableau principal d'un des tournois les plus prestigieux. Malheureusement la critolienne n'a pas réussi à ce défaire de la très talentueuse hongkongaise Annie Au. Elle s'incline 3-0 (11-7, 11-8, 11-3).

L'œil de Philippe Signoret, entraîneur national :

"Coline est tombée sur la joueuse la plus difficile à jouer sur le circuit. La Hongkongaise Annie Au a un jeu basé essentiellement sur le lob et l'amortie. Coline n'a pas réussi trouver la parade pour éviter la défaite. Malgré de belles réactions, la Cristolienne s'est frustrée sur le court et ne s'est pas dépêtrée du jeu de son adversaire. Encore une accession à un tableau principal pour Coline qui confirme son appartenance au top 32 mondial."

Camille Serme déroule

De son côté, Camille Serme était opposée à la galloise Tesni Evans au premier tour. La française n'a pas tremblé face à la toute nouvelle 20ème joueuse mondiale. Elle s'impose 3-0 (11-4, 11-5, 11-7). 

L'œil de Philippe Signoret, entraîneur national :

"Camille Serme attendait impatiemment son entrée dans le tournoi. Son 1er tour sur le court vitré à Grand Central n'était pas une simple affaire face à la joueuse en forme du moment, toute nouvelle 20ème mondiale, la Galloise Tesni Evans. La Française a cependant produit un jeu solide qui lui a permis de remporter son match sans perdre de jeu. La Galloise s'est même frustrée inhabituellement, ne trouvant pas de solutions. Une bonne entrée en matière avant de rencontrer lundi l'Indienne Chinappa, n°13 mondiale."

Grégory Gaultier l'extraterrestre

Le résumé de Renan Lavigne, entraîneur national :

"L'Aixois est un extra-terrestre, on le sait depuis longtemps! Et ce samedi soir, E.T., même mené deux jeux zéro (9-11, 8-11), ne voulait pas rentrer à la maison plus tôt que prévu.

Face à un Fares Dessouky très solide, le Champion du Monde 2015 a commis trop de fautes dans les deux premiers jeux, se montrant trop impatient dans sa construction des échanges. A l'inverse, l'Egyptien a bien ralenti le rythme et a souvent fait parler son coup droit dévastateur et ses coups d'attaque secs et précis.

Greg, sans s'affoler, est reparti sur de bonnes bases d'entrée de troisième jeu. Solide, dirigeant les échanges, il a poussé à la faute l'Egyptien et lui n'en a quasiment plus commis. Ce dernier, touché physiquement, n'a même pas cherché à batailler les derniers points du jeu (11-3). Scénario quasi identique au quatrième jeu, Greg faisant travailler énormément le joueur d'Alexandrie qui a fini par abdiquer (11-7). Pour se réserver en vue du cinquième jeu?

On a pu le croire lorsqu'il a pris les devant dans la manche décisive (0-2). Mais le numéro un français, transformé en mur infranchissable, a tenu l'Egyptien à l'arrière du court et s'est montré patient en attendant la faute adverse ou l'ouverture pour attaquer. Il a mené plusieurs fois (7-3, 9-6 puis 10-7) avant de conclure (11-7) face au 12ème mondial au bord des crampes, lui.

Bien qu'encore frais à la fin du match, Grégory va bénéficier du dimanche de repos avant son quart de finale face à l'Egyptien Tarek Momen, lundi (18 heures locales, minuit en France)."

< Retour