Actualités F.F.SQUASH

Squash, un sport, une passion

Actus

ANNECY ROSE OPEN 2019 : QUARTS DE FINALE

Événements 15/03

La tension devrait monter d'un cran ce soir au Visaform, à l'occasion des quarts de finale de l'Annecy Rose Open 2019.

Il y en aura pour tous les goûts : trois joueuses de l'équipe de France (Coline Aumard, Énora Villard et Mélissa Alves), la tête de série n°1 Milou Van der Heijden, deux jeunes Égyptiennes qui n'ont peur de rien, etc. Suivez les matches en direct sur cette page - et sur le streaming - à partir de 17 heures.

Jérôme Elhaïk, à Annecy

 

Retour sur la soirée de jeudi sur ANNECY ROSE OPEN 2019 : 1/8è DE FINALE 

+ les photos : Draz FotoNathalie Chabot

1/8è de finale

QUARTS DE FINALE

[2] Coline Aumard (FRA) bat [9/16] Jana Shiha (EGY) : 3 jeux à 0 (11-9, 11-9, 11-5) en 30 minutes

C'était sans doute le match le plus attendu par le public, pour plusieurs raisons : tout d'abord, Coline Aumard joue depuis janvier pour Annecy, et a été rapidement adoptée par les gens du club. Ensuite, parce qu'on savait sa jeune adversaire redoutable. Jana Shiha a confirmé ces dispositions en début de match, où son agressivité lui a permis de prendre le large (8-4). Mais la française s'est mise à ne plus faire de fautes, et a fait parler son expérience pour prendre le premier jeu (11-9). Même scénario dans un deuxième émaillé de quelques contacts : les deux joueuses se rendent coup pour coup mais Aumard est la plus solide dans le money-time (11-9). Menée 2 jeux à 0, la tâche est trop ardue pour la jeune Egyptienne qui semble ne plus trop y croire. La française en profite et s'envole vers la victoire, et des retrouvailles avec Mélissa Alves ...

Aumard Shiha

Crédit photo : Coralie Segers

Coline Aumard : « Je connaissais Jana, car j'avais vu sa demi-finale contre Farida Mohamed au British Junior Open en janvier. C'était vraiment du très beau squash, je savais donc de quoi elle était capable. J'ai également revisionné une partie de sa finale contre Hania El Hammamy un peu plus tôt dans la journée, afin de préparer au mieux ce match. J'ai joué trop vite devant en début de match et j'ai commis de nombreuses fautes, mais heureusement j'ai su changer de tactique et utiliser davantage les hauteurs. Greg (Gaultier, qui la conseillait entre les jeux) m'a confirmé que c'était la bonne tactique, c'est vrai qu'il y a pire comme coach (rires). Il y a eu quelques contacts, mais j'ai réussi à me reconcentrer à chaque fois, ce qui n'est pas toujours le cas. C'est vrai qu'elle a un peu craqué à la fin, mais elle ne trouvait pas de solutions. C'était mon objectif d'arriver à imposer mon expérience. Concernant ma demi-finale contre Mélissa, je ne m'étais pas du tout projetée car mon premier objectif était de franchir les quarts de finale. Pour revenir sur la demi-finale du championnat de France contre elle, je sais quelles sont les choses que je devrais faire mieux pour m'imposer. Et ce n'est pas comme si j'avais perdu 3-0, j'ai quand même eu deux balles de match. On n'avait peut-être pas joué notre meilleur squash, mais je crois que ça avait été quand même un match de bon niveau. (On lui demande quel est son regard sur la progression de Mélissa). En toute honnêteté, ça me fait plaisir pour elle, mais aussi pour l'équipe de France, notamment en vue du prochain championnat d'Europe. »

[1] Milou van der Heijden (NED) bat [6] Farida Mohamed (EGY) : 3 jeux à 2 (11-4, 4-11, 11-7, 2-11, 11-5) en 41 minutes

Comme prévu, on a eu droit à une opposition de styles entre le jeu tout en contrôle de la tête de série Milou Van der Heijden, et la fougue de Farida Mohamed. Les deux joueuses sont tour à tour parvenues leur jeu à leur adversaire, d'où le score en forme de montagnes russes des quatre premiers jeux. Dans le dernier, la Néerlandaise a fait parler son expérience et se qualifie pour les demi-finales, où elle retrouvera Rachael Chadwick.    

Milou Van der Heijden : « Je savais à quoi m'attendre, Farida est une joueuse qui monte et son classement ne reflète pas du tout son niveau. C'est clair qu'elle frappe vraiment très fort, donc ma tactique était clairement de ne pas rentrer dans ce rythme, mais plutôt de ralentir la cadence. Cela explique le score des quatre premiers jeux : quand je suis parvenue à imposer mon jeu, j'étais au-dessus, mais dès que j'étais un peu moins précise elle me punissait. Je me suis remobilisée dans le cinquième, et je suis très contente de me qualifier. Ce sera un match totalement différent contre Rachael demain. Elle a eu de bons résultats dernièrement et elle a très bien joué aujourd'hui. En ce qui me concerne, je ne suis pas trop entamée, car aujourd'hui c'était plus une bataille mentale que physique, à l'image de la durée pour un match en cinq jeux. »

Van der Heijden - Mohamed

Crédit photo : Coralie Segers

[4] Mélissa Alves (FRA) bat [7] Milnay Louw (RSA) : 3 jeux à 1 (11-9, 10-12, 11-6, 11-8) en 36 minutes

La Française était favorite, mais s'est faite quelques frayeurs en début de match, face à une Milnay Louw très déterminée et soutenue par le public (elle joue pour Annecy en Interclubs). En retard au score pendant tout le premier jeu, Mélissa Alves serre le jeu au bon moment et vire en tête (11-9). Dans le deuxième, elle attend d'être menée 10-5 pour accélérer et égaliser à 10-10, mais cette fois-ci la Sud-Africaine est la plus incisive dans le tie-break (12-10). Un peu contrariée par la perte de ce jeu, la Guyanaise revient sur le court bien décidée à prendre le contrôle du match, et les coups gagnants pleuvent (11-6). Alves fait également la course en tête dans le quatrième jeu, mais même si Louw se bat jusqu'au bout, l'issue semble évidente et la Française conclut après 36 minutes. Elle est qualifiée pour les demi-finales et attend le nom de son adversaire (qui sera Coline Aumard ou Jana Shiha). 

Louw - Alves

Crédit photo : Coralie Segers

Mélissa Alves : « J'ai ressenti une pointe au mollet en tout début de match, et ça été compliqué à gérer dans la tête. De son côté, elle a bien joué et j'ai trouvé qu'elle bougeait beaucoup mieux qu'hier. Vu la situation, l'essentiel est de gagner et de se qualifier pour les demi-finales. Je vais essayer de voir un kiné ce soir ou demain matin, et à partir de là on prendra une décision. Mais sauf si on me dit qu'il y a un gros risque d'aggravation, je serai sur le court demain. Un bon strap, et on y va ! »

[5] Rachael Chadwick (ENG) bat [3] Énora Villard (FRA) : 3 jeux à 1 (9-11, 12-10, 11-9, 11-9) en 51 minutes 

Après celle d'hier contre Jasmine Hutton, Enora Villard a encore livré une grosse bataille face à Rachael Chadwick. Comme le montre le score, le match s'est joué à des détails et l'Anglaise a su saisir sa chance, comme sur la balle de match qu'elle conclut d'un énorme coup droit gagnant. L'Anglaise est la première qualifiée pour les demi-finales. 

Villard - Chadwick

Crédit photo : Coralie Segers 

Rachael Chadwick : « C'était une grosse bataille, et je suis contente de m'en sortir. Tous les jeux ont été serrés, mais je me suis accrochée et je pense que j'ai bien joué les points importants. J'avais joué une seule fois contre Enora et c'était il y a quelques temps. Je sais qu'elle a un bon groupe d'entraînement, notamment avec Camille Serme, et elle a beaucoup progressé depuis. Pour demain, on verra bien qui je joue, ce sera de toute façon un match difficile. Si Milou est top 30 mondial, ce n'est pas par hasard. Je connais moins Farida, mais c'est une jeune joueuse qui monte sur le circuit. »

Philippe Signoret : « Tout d'abord, je trouve que c'était un match de haut niveau, elles se sont rendues coup pour coup. Chadwick a changé de tactique au deuxième jeu en attaquant beaucoup plus tôt dans l'échange, mais Enora n'a pas su s'adapter assez rapidement. Le regret, c'est au quatrième jeu alors qu'elle mène 9-8, elle demande un let alors qu'elle aurait pu finir le point. C'est dommage car l'Anglaise montrait des signes de fatigue, et le cinquième jeu aurait pu être très intéressant. Comme j'ai dit à Enora, pour gagner dans ce genre de matches très serrés, il faut lâcher le bras, et c'est son adversaire qui a su le faire davantage. Il y a des choses positives à retenir, car on sait que Chadwick a battu la 25ème mondiale et qu'elle joue au-dessus de son classement. Mais c'est aussi le type de match qu'il faut gagner pour passer un cap. »

Matches diffusés en streaming sur la page Facebook (lien ci-dessous). 

 

 Les quarts de finale en un coup d'œil (présentation)

Le premier quart de finale pourrait difficilement être plus serré sur le papier entre Énora Villard (59ème mondiale) et Rachael Chadwick (60ème) ! « Je sais que ce sera un match difficile, mais que j'ai toutes mes chances, » nous disait la française hier après sa victoire au forceps contre une autre gauchère Anglaise, Jasmine Hutton. La tendinite au poignet qui l'a handicapée pendant quelques semaines semble derrière elle, et la joueuse de l'US Créteil bénéficiera du soutien d'un public prêt à s'enflammer. Elle aura également besoin des mêmes qualités de combattante qui lui ont permis de s'en sortir hier, car son adversaire est en grande forme : Chadwick a récemment obtenu le meilleur résultat de sa carrière en atteignant les demi-finales à Edimbourg (18 000 $), après avoir battu Fiona Moverley (25ème). L'Anglaise a remporté leur seule confrontation à ce jour, mais c'était il y a plus de deux ans (3-0, en quarts de finale de l'international du Val de Marne fin 2016).

Il y aura encore une française sur le court pour le deuxième quart de finale. Si Mélissa Alves part avec les faveurs des pronostics, pas sûr qu'elle ait celles du public : son adversaire, Milnay Louw, joue pour Annecy depuis le début de la saison, et a été adoptée par les membres du club grâce à sa simplicité et sa gentillesse. « C'est un peu ma deuxième maison ici, » nous disait la Sud-Africaine hier après sa victoire en 5 jeux face à Chloé Mesic. Louw aura néanmoins une tâche très difficile face à une joueuse qui a été la révélation du dernier championnat du monde. En battant la n°12 mondiale (Salma Hany), une victoire qui lui a permis d'atteindre les 1/8è de finale, Mélissa Alves est passée dans une autre dimension. Il lui faut maintenanr assumer ce nouveau statut, mais ça n'a pas l'air de déranger la Guyanaise. « Je veux gagner tous les tournois auxquels je participe, et si ce n'est pas celui là, ce sera le prochain, » confiait-elle avant le début de la compétition. Si elle veut remporter son premier tournoi 11 000 $ (après déjà trois succès en 5 500 $ cette saison), cela passe par une victoire convaincante ce soir, afin de garder le maximum d'énergie en vue de la suite.

Le troisième match devrait être une opposition de styles : d'un côté, l'expérience et le jeu tout en contrôle de la tête de série n°1 Milou van Der Heijden, et de l'autre la fougue et la puissance de Farida Mohamed. À 17 ans, elle a déjà remporté deux tournois sur le circuit international ! « Ces jeunes Egyptiennes n'ont peur de rien, » nous disait hier celle qui sera son adversaire ce soir. La Néerlandaise Van der Heijden possède néanmoins les armes pour faire respecter la hiérarchie, elle qui vit actuellement la meilleure période de sa carrière, à 28 ans. Sa régularité dans les gros tournois lui a même permis d'intégrer récemment le top 30 mondial.

Le dernier quart de finale est très attendu : il concerne celle qui est à la fois française et Annécienne depuis quelques semaines, Coline Aumard. La numéro 2 française est déjà comme chez elle en Haute-Savoie et le public devrait être tout acquis à sa cause ce soir. « Je m'étais retrouvée dans la même situation lorsque j'ai joué contre Mélissa Alves à Créteil, donc ça ne me dérange pas, » affirmait hier son adversaire Jana Shiha, dans un français parfait. Les connaisseurs de la discipline prêtent un grand avenir à cette Egyptienne de 17 ans, et ses résultats ne disent pas autre chose : demi-finaliste du championnat du monde junior, elle a atteint la finale au British Junior Open en début d'année. Comme mentionné plus haut, Shiha avait donné du fil à retordre à Alves en demi-finale de l'international du Val de Marne, s'inclinant finalement 11-9 au quatrième jeu. 

Tableau complet (PSA World Tour)

 

Suivez le tournoi et ses coulisses sur la page Facebook officielle Annecy Rose Open 2019  

Facebook Annecy Rose Open

 

Programme

Mercredi 13 mars : 1/16è de finale, à partir de 17 heures (8 matches, sur 4 courts)

Jeudi 14 mars : 1/8è de finale, à partir de 16 heures (8 matches, sur 4 courts)

Vendredi 15 mars : quarts de finale, à partir de 17 heures

Samedi 16 mars : demi-finales, à partir de 17 heures

Dimanche 17 mars : finale, à 15 heures

 

Présentation Annecy Rose Open 2019 Photo 54 

< Retour