Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actus

INTERCLUBS, LE SPRINT FINAL : LORIENT - GRADIGNAN EN VEDETTE !

Événements 06/04

C'est la dernière ligne droite ... La quatrième journée du championnat de France Interclubs se déroule demain dans tout l'hexagone.

Elle est la dernière opportunité de valider son billet pour les playoffs, ou d'assurer son maintien. Le point d'orgue de cet ultime acte aura lieu chez les femmes, avec un Lorient - Gradignan décisif. 

 Article de Jérôme Elhaïk

NATIONALE 1 HOMMES : VALENCIENNES ET TOULON VEULENT PRENDRE LE BON WAGON

Comme nous vous le disions il y a quelques semaines, la journée précédente avait délivré de nombreux enseignements. Analyse des enjeux des rencontres de demain.

La lutte pour les play-offs

Même si Aix a obtenu sa qualification lors de la troisième journée, cette dernière journée n'est pas sans intérêt pour les Provençaux : tout d'abord, Grégory Gaultier et ses camarades feront leurs grands débuts dans le nouveau club du M Squash (le plus grand de France avec 12 courts). Ensuite, ils chercheront à battre Valence et Créteil pour assurer la première place et aborder les play-offs en position de force. Les disputeront-ils avec leur recrue hivernale, Simon Rösner ? Afin d'être éligible, l'Allemand devra jouer demain (alors que Paul Coll est absent, pour cause de Jeux du Commonwealth). Mulhouse est également assuré de finir dans le top 4, mais son président-manager Thierry Jung a d'autres préoccupations (voir l'article de l'Alsace). Les Alsaciens reçoivent leurs voisins strasbourgeois (déjà assurés du maintien) et Valenciennes, qu'ils devraient retrouver en demi-finale en juin : les hommes de Renan Lavigne n'ont besoin que d'un point pour se qualifier, et d'une victoire pour assurer la troisième place. Même si mathématiquement quatre équipes peuvent prétendre au quatrième ticket, la lecture du calendrier tempère ce jugement : Toulon affronte les deux équipes déjà reléguées, et on voit mal comment Victor Crouin et ses partenaires pourraient laisser échapper une première qualification pour les phases finales.

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 1

Les Aixois vont disputer leurs premières rencontres dans le tout nouveau club du M Squash (Crédits photo : M Squash)

La course au maintien

Créteil, Valence et Strasbourg devront donc compter sur une défaillance des Varois pour rêver à une hypothétique qualification, mais ces trois équipes sont néanmoins assurées du maintien dans l'élite. Vincennes et le Jeu de Paume sont fixés sur leur sort depuis la journée précédente : ils évolueront en Nationale 2 en 2018-2019.

 

Classement

- Les quatre premiers sont qualifiés pour les play-offs : Aix et Mulhouse sont déjà sûrs d'en faire partie.

- Les deux derniers descendent en Nationale 2 : Vincennes et Jeu de Paume ne peuvent plus se sauver.

N1H J3

  

NATIONALE 1 FEMMES : UN CHOC ET DES CERTITUDES

Deux rencontres décisives auront lieu demain : La Rochelle - WAM pour le maintien et surtout un alléchant Lorient - Gradignan pour accéder au top 4.

La lutte pour les play-offs

Créteil et Mulhouse, qui sont déjà qualifiés, s'affrontent demain. Mais comme les Alsaciennes (Peltier, Walser, Stoehr) devraient s'imposer face à une équipe du Squash 95 décimée (absences de Rossignol et Renai), elles sont déjà assurées de terminer au moins troisièmes et la rencontre face aux Cristoliennes n'a pas vraiment d'enjeu. Avec un duo Moverley – Mesic (article à lire ici), Bourges devrait prendre 6 points contre La Rochelle et le WAM et composter son billet. Le quatrième sésame se jouera lors de la rencontre Lorient – Gradignan, en quelque sorte une finale pour la quatrième place (voir le Gros Plan ci-dessous).

La course au maintien

Même si elles ne devraient pas marquer de point, les filles du Squash 95 ne semblent pas en danger, grâce à un match average favorable. Tout n'est pas perdu pour le WAM, mais son maintien est soumis à plusieurs conditions : si l'on suppose que les deux équipes perdent face à Bourges, les Nordistes devront battre La Rochelle 3-0, mais aussi soit rattraper son jeu average défavorable lors de cette rencontre, soit gagner le match des n°3 face à Bourges (tout en espérant que La Rochelle ne gagne pas le sien) ...

 

GROS PLAN : LORIENT - GRADIGNAN, QUEL SUSPENSE !

Pour le suspense, on ne pouvait rêver meilleur scénario : c'est une véritable finale pour la quatrième place qualificative que vont se livrer Lorient et Gradignan dans le Morbihan demain. Décryptage.

L'HISTORIQUE

Les deux équipes se sont affrontées trois fois depuis la montée de Lorient en juin 2015, avec deux victoires des Bordelaises (dont une qui leur avait permis de monter sur le podium aux playoffs 2016).

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 2

Les deux équipes s'étaient affrontées aux playoffs 2016, l'enjeu de la rencontre de demain sera d'y retourner ... (Crédit photo : FFSquash)

LES ENJEUX

Trois scénarios sont possibles, en supposant que les deux équipes battent Niort 3-0.

1) Si Lorient gagne, elles sont qualifiées pour les playoffs.

2) Si Gradignan gagne 3-0, elles sont qualifiées pour les playoffs.

3) Si Gradignan gagne 2-1, les deux équipes auront le même nombre de points, de rencontres et de matches gagnés. Cela se jouerait alors au jeu average. Avantage à Lorient pour l'instant (+10 contre +6). Mais cet écart est suffisamment faible pour qu'on puisse imaginer une nouvelle égalité, et qu'on ait recours aux points pour les départager (Gradignan est devant dans ce secteur pour l'instant, +584 contre +500). Chaque jeu et même chaque point auront donc leur importance, et dans ce contexte les joueuses de Niort auront un rôle d'arbitre à jouer ...

LES MATCHES

Les capitaines ayant accepté de nous dévoiler leurs compositions d'équipes, voici donc les trois matches qui auront lieu demain, à partir de 16 heures et dans l'ordre :

Laura Paquemar (Lorient, n°10 française) – Sarah Mekhalfi (Gradignan, n°43, ancienne n°11)

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 3

Sarah Mekhalfi (à gauche) et Laura Paquemar se sont affrontées à de nombreuses reprises depuis leur plus jeune âge (en médaillon, le podium du championnat de France -11 ans 2008) (Crédits photo : NIcolas Barbeau, Top Form Squash & Fitness)

Dire que ces deux joueuses se connaissent bien est un euphémisme : toutes les deux nées en 1997, Sarah Mekhalfi et Laura Paquemar étaient déjà ensemble sur le podium du championnat de France -11 ans en 2008 ! Depuis la fin de leur carrière en junior (ponctuée par un titre de championne de France pour la Lorientaise), elles ont quelque peu mis le squash entre parenthèses, tout en continuant à jouer pour leur équipe. Elles se sont affrontées lors des deux derniers championnats de France Élite, avec deux victoires de Paquemar mais en 5 jeux. Cette dernière a disputé pas mal de tournois ces derniers mois (au contraire de Mekhalfi) et aura peut-être un avantage en termes de rythme. Mais vu le contexte, la gestion des émotions sera sans doute un facteur plus important ...

Elspeth Young (Lorient, 144ème mondiale, assimilée n°8 française) - Tinne Gilis (Gradignan, 50ème, assimilée n°3)

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 4

Tinne Gilis (à gauche) partira favorite face à Elspeth Young (Crédits photo : Squash Point, FFSquash)

Sans faire injure à Young, ce match est sur le papier le plus déséquilibré des trois, la plus jeune des sœurs Gilis ayant passé un cap récemment : deux titres en PSA à l'automne, dont un à Créteil, première participation à des tournois World Series en 2018 et entrée dans le top 50 mondial il y a quelques jours ! La Belge a remporté leur seule confrontation, en 2014. Du coup, l'Écossaise (qui participe à quasiment toutes les rencontres depuis qu'elle joue pour Lorient) n'aura rien à perdre et une victoire serait un bonus inattendu pour son équipe.

Sophie O'Rourke (Lorient, assimilée n°10) - Charlotte Delsinne (Gradignan, n°7)

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 5

La jeunesse de Sophie O'Rourke (en haut) ou l'expérience de Charlotte Delsinne ? (Crédits photo : Top Form Squash & Fitness, Le Dauphiné)

Petit clin d'œil : les deux joueuses se sont retrouvées face à face la semaine dernière au championnat d'Europe junior, puisque Delsinne était kiné de l'équipe de France … Elles ne se sont en revanche jamais affrontées sur le court, ce qui est logique compte tenu de leur différence d'âge (17 et 31 ans). O'Rourke, qui joue pour Lorient depuis cette saison, bat des records de précocité dans le squash Irlandais, avec une première sélection en équipe nationale à 15 ans et un premier titre de championne d'Irlande en février ! Elle a confirmé ces bonnes dispositions en terminant 6ème du championnat d'Europe junior, mais ce sera une autre paire de manches face à une joueuse du calibre de Charlotte Delsinne (ancienne top 100 mondiale). La numéro 7 française, qui a disputé pas mal de tournois masculins ces derniers temps, semble en forme, et son expérience sera précieuse si ce match est décisif.

CONCLUSION

Cette rencontre revêt un caractère inhabituel : il n'y a pas de match nul dans les rencontres Interclubs féminines, et les joueuses n'ont donc normalement pas à se préoccuper des jeux ou des points marqués (comme c'est le cas chez les hommes). La manière dont les deux équipes gèreront cette situation et les émotions pourrait jouer un rôle. Gradignan semble légèrement supérieur sur le papier, mais le droit à l'erreur de Lorient (possibilité de perdre 2-1 et de tout de même se qualifier) et le fait d'évoluer à domicile rééquilibrent les forces. C'est du 50/50, sachant que le premier match sera primordial, aussi bien sur le plan psychologique que comptable.

 

Classement

 - Les quatre premiers sont qualifiés pour les play-offs : Créteil et Mulhouse sont sûrs d'en faire partie.

- Les deux derniers descendent en Nationale 2 (Niort n'est pas encore mathématiquement relégué).

N1F J3

 

NATIONALE 2 HOMMES

Poule A

La lutte pour les play-offs

Grands habitués des play-offs de N2, La Rochelle et Brest sont quasiment assurés d'y participer à nouveau, sauf concours de circonstances. On peut donc considérer que les deux autres tickets se joueront entre ces équipes :

- Louvigny : les Caennais affronteront le WAM et Evreux avec une équipe au complet et sont en ballotage favorable. Promus en N2 cette saison, Guillaume Duquennoy et ses équipiers ont besoin de 4 points pour être sûrs à 100 % de participer aux play-offs.

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 6

Moins d'un an après leur montée en N2, Louvigny est bien parti pour disputer les playoffs (Crédit photo : Association Squash Louvigny)

- Les Escures : pour l'instant quatrièmes, les Brivistes ont un programme difficile (La Rochelle et Le Mans, très solide sur les positions 1 et 2). Ils doivent empocher 6 points pour être maîtres de leur destin, mais un total moins important pourrait suffire en fonction des résultats des autres.

- Evreux : même s'ils ne sont pas encore assurés du maintien, les Eurois regardent plutôt vers le haut. Alex Dupire et son équipe devront prendre le maximum de points contre le WAM et Louvigny, en espérant que les Escures en lâchent quelques uns, pour arracher la quatrième place.

- Squash 95 : journée 100 % Bretonne pour les Val d'Oisiens, avec une équipe de Rennes quasiment condamnée et des Brestois qui semblent un cran au-dessus. S'ils prennent 3 points, ils seront assurés du maintien et pourraient même se glisser dans le top 4 en fonction des résultats des équipes qui les précèdent.

La course au maintien

Même s'ils peuvent mathématiquement prétendre à une place dans le top 4, Le Mans, emmené par son duo Reboul-Autret, doit surtout assurer son maintien, c'est-à-dire prendre 4 points (contre La Rochelle et les Escures) pour être complètement à l'abri d'un retour du WAM. Les Nordistes, qui se sont complètement relancés en mars, devront sans doute battre Evreux pour espérer le maintien. Et ne pas accompagner Rennes, qui devrait retourner en N3 deux ans après son accession.

Poule B

La lutte pour les play-offs

Avec 18 points sur 18 possibles, le 5R Montpellier et son équipe XXL sera bien présente à Antibes le deuxième week-end de juin. Derrière, c'est un vrai sac de nœuds qui va se démêler demain, avec de nombreuses équipes concernées à la fois par le top 4 et le maintien.

- Challes-les-Eaux : les Savoyards, dont l'effectif compte plusieurs professionnels, sont en position idéale. Opposés à Mulhouse et Auvergne, 3 points les enverraient à coup sûr en playoffs

- PUC : journée des extrêmes pour les Parisiens, avec au programme le leader incontesté (Montpellier) et une équipe déjà reléguée (Lyon). 3 points devraient suffire, mais Johan Bouquet et ses équipiers auront quand même un œil sur ce qui se passe ailleurs (au cas où plusieurs équipes se retrouveraient avec 14 points).

- Auvergne : le maintien est quasiment acquis pour Jérôme Dadot et ses partenaires, qui peuvent plutôt se concentrer sur la conservation de leur quatrième place. Pour ne pas dépendre des résultats de leurs poursuivants, ils devront prendre 5 points.

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 7

La rencontre entre Auvergne (en haut) et Challes-les-Eaux aura son importance pour la qualification aux playoffs (Crédits photo : Auvergne Squash, Vincent Droesbeke)

- Marseille, Antibes, Maxeville : ces trois équipes sont dans le même cas de figure. Elles doivent à la fois ne pas revenir bredouille de cette triangulaire pour éviter un possible retour de Mulhouse, mais celle qui en sortira avec le plus de points peut espérer titiller les équipes du top 4. Parmi ces trois clubs, c'est Marseille qui a l'effectif le plus riche, reste à savoir quelle équipe ils aligneront demain.

La course au maintien

Alors que Lyon est déjà relégué en N3, l'opération maintien sera compliquée pour Mulhouse, Thierry Jung ayant annoncé que des joueurs de la réserve allaient renforcer la N1. Elle sera possible si l'une des équipes de devant ne prend pas de point, auquel cas les Alsaciens auraient besoin d'une victoire.

 

Classements

- Les quatre premiers de chaque poule sont qualifiés pour les play-offs : seul Montpellier a définitivement validé son billet.

- Les deux derniers de chaque poule descendent en Nationale 3 : Lyon est officiellement relégué. 

N2H J3

 

NATIONALE 2 FEMMES

Poule A

La lutte pour les play-offs

Chartres étant à nouveau forfait pour cette journée, on se retrouve en réalité avec quatre équipes à 15 points. Autrement dit, Vannes, Muret, Bordeaux et le TOAC ont besoin d'une victoire pour éviter un retour de Rouen et/ou Tarnos. À l'inverse, ces deux équipes doivent empocher 6 points pour avoir le moindre espoir de qualification pour les phases finales. La triangulaire Bordeaux – Rouen – Muret devrait être intéréssante … On peut même envisager un scénario avec cinq équipes (à 15 points) pour 3 places. Il faudrait alors sortir les calculettes …

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 8

Les Bordelaises ont besoin d'une victoire pour valider leur ticket pour les playoffs (Crédit photo : AS Bordeaux Squash)

La course au maintien

En raison du forfait de Chartres, Val-de-Reuil a déjà 3 points en poche. Mais les Normandes auront besoin d'un miracle pour espérer dépasser Le Mans : dans un premier temps, elles doivent espérer que les Sarthoises perdent leurs deux rencontres 3-0 et battre le TOAC sur le même score. Mais aussi combler un large déficit au jeu average (-12 contre +7).

Poule B

La lutte pour les play-offs

Avec un effectif qui ne dépareillerait pas en N1, Cuers est déjà qualifié pour les play-offs. Qui accompagnera les Provençales ? Probablement Mulhouse, qui affronte les deux relégables. Il reste deux places pour trois équipes qui, le hasard fait bien les choses, s'affrontent demain ! De multiples scénarios sont possibles, mais le Stade Français est dans la meilleure position : les Parisiennes ont besoin d'une victoire, et même avec deux défaites elles pourraient s'en sortir. Situation différente pour Jarville et Valence. Deux victoires leur garantissent une place dans le top 4, alors que si c'est une seule cela dépendra de contre qui elle est obtenue et des autres résultats.

La course au maintien

Rien n'est joué en bas de tableau : même avec 0 point, Clermont a encore une chance de se sauver, alors que malgré ses 6 points Ikebana n'est pas encore assuré du maintien. Là encore il existe de multiples possibilités, mais les confrontations directes (Clermont – Antibes et Arènes Nîmes – Ikebana) seront décisives. 

 

Classements

- Les quatre premiers de chaque poule sont qualifiés pour les play-offs : seul Cuers a définitivement validé son billet.

- Les deux derniers de chaque poule descendent en Régionale : Chartres est officiellement relégué. 

N2F J3

 

NATIONALE 3 HOMMES

Poule A

Jarville est le seul club des 4 poules à être déjà qualifié. C'est quasiment fait pour l'Arbonnoise, qui affronte les deux équipes pour l'instant relégables : Théo Parent et ses équipes ont besoin soit de prendre un point, soit que le WAM ne prenne pas 6 points. Si Maxeville aura du mal à éviter la descente, cette journée s'annonce à suspense : six équipes sont concernées par l'autre strapontin vers le niveau régional ! On serait à prêts à parier que certains auront un œil sur squashnet tout en disputant leurs rencontres …

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 9

L'équipe de l'Arbonnoise a un pied et demi en playoffs et devra prendre un point pour terminer le travail (Crédit photo : Squash Arbonnoise)

Poule B

Avec 6 victoires en 6 rencontres et la perspective d'une rencontre contre Vannes (déjà relégué), le Stade Nantais est en play-off à 95 %. Le deuxième billet se jouera entre Sautron et Gradignan. Petit avantage aux premiers cités, opposés au TOAC et au Mans,  car les Bordelais affrontent les leaders et pourrait laisser des points sur cette rencontre. En bas de tableau, qui accompagnera Vannes en Régionale ? Même si Bordeaux, La Rochelle et le TOAC ne sont pas officiellement sauvés, la 8ème place concerne principalement Le Mans et Gradignan 2. Leur programme respectif : Sautron/TOAC, et Bordeaux/La Rochelle.

Poule C

Malgré son superbe parcours, Perpignan n'est pas encore en play-offs. Deux unités, voire même une seule selon les circonstances suffiront néanmoins à Laurent Combaluzier et ses partenaires, qui reçoivent deux de leurs poursuivants (Bron et Montpellier). Ces deux équipes devront prendre le maximum de points mais dépendront des résultats de Grenoble, qui affronte les deux relégables, voire d'Andrézieux. En bas de tableau, seule un club entre les Ghosters, Istres et Antibes évitera la descente. Un scénario avec trois équipes à égalité est possible ...

PR J4 interclubs 2017-2018 Photo 10

Grenoble (en haut) et Andrézieux font partie des nombreuses équipes qui peuvent encore se qualifier dans la poule C (Crédits photo : ACS Squash Center, Squash Andrézieux)

Poule D

La situation est assez claire dans cette poule : Annecy sera en play-offs s'il bat Nîmes ou fait un nul gagnant contre Modern Squash. Les Marseillais ont non seulement besoin de battre les Savoyards mais aussi d'espérer un faux pas de leur part ou de TopFit Antibes pour déloger l'un des deux favoris. Comme dans la poule C, la descente sera un match à 3 : Constellation a un programme difficile (TopFit et Challes), dès lors la rencontre Monaco – Annemmasse pourrait être cruciale.

Classements

 - Les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour les play-offs : seul Jarville a définitivement validé son billet.

 - Les deux derniers de chaque poule descendent en Régionale (Vannes n'est pas encore mathématiquement relégué). 

 N3H J3 A B

N3H J3 C D

 

 

Play-offs ? Maintien ? Relégation ? Pour tout savoir sur le dénouement de la saison 2017-2018, rendez-vous en début de semaine prochaine sur notre site.

- Calendrier complet ICI

- Résultats à suivre sur Squashnet (cliquer sur l'onglet "par Équipes" puis "Championnat de France Interclubs", en bleu) 

 

< Retour