Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actus

CHAMPIONNAT DU MONDE : GAULTIER ET SERME S'INCLINENT

Équipe de france 16/12

Il n'y aura pas de Français en finale des championnats du monde demain à Manchester, Grégory Gaultier et Camille Serme s'étant inclinés cet après-midi.  

 

Le squash mondial est plus que jamais dominé par l'Égypte, qui est d'ores et déjà assurée de remporter les deux titres.

Article de Jérôme Elhaïk

PAS DE FINALE POUR CAMILLE SERME

Pour la deuxième année consécutive, le rêve de titre mondial de Camille Serme a été brisé en demi-finale par Raneem El Welily. La Française était pourtant en confiance, après trois premiers tours expéditifs, notamment une victoire extrêmement convaincante contre Joelle King hier. Mais elle est tombée contre une adversaire très en verve, aussi bien attaque qu'en défense. Pratiquement tout le temps derrière au score dans les trois jeux, Serme s'est battue jusqu'au bout, mais quelques fautes à des moments importants lui ont coûté cher. « C'est toujours difficile contre Camille, » a confié l'Égyptienne après le match. « On parle souvent du championnat du monde toutes les deux. Je sais à quel point elle souhaite décrocher ce titre, et pour moi c'est un crève-coeur d'être celle qui l'en empêche ... » El Welily court également après la couronne mondiale depuis le début de sa carrière, elle qui participe à sa seizième édition consécutive. Elle sera demain en finale pour la troisième fois, contre sa compatriote Nour El Sherbini, double tenante du titre.

Serme El Welily

Comme l'an dernier, Raneem El Welily (en gris) a mis fin aux rêves de titre mondial de Camille Serme (Crédits photo : SquashSite)

Malgré cette défaite, Camille Serme devrait conserver sa troisième place au prochain classement mondial. Le mois de janvier sera chargé pour les meilleures joueuses du monde, avec deux tournois World Series consécutifs, en Arabie Saoudite (Saudi PSA Masters) et aux États-Unis (Tournament of Champions). 

[2] Raneem El Welily (EGY) bat [3] Camille Serme (FRA) : 3 jeux à 0 (11-7, 11-9, 11-7 en 39 minutes)

Réactions de Camille Serme (en anglais) et de son entraîneur Philippe Signoret (cliquez sur les images)

Réaction Philippe SignoretRéaction Camille Serme

 

GRÉGORY GAULTIER S'ARRÊTE EN DEMI

Grégory Gaultier ne disputera pas sa sixième finale au championnat du monde. Alors qu'il était le seul des quatre joueurs en lice à avoir déjà été sacré, le Français s'est incliné samedi en milieu d'après-midi, 3 jeux à 0 contre Mohamed El Shorbagy. Le match s'est déroulé en trois temps : dans un premier jeu de très haut niveau, les deux joueurs se rendent coup pour coup, mais c'est l’Égyptien qui s'impose au tie-break, 12-10 après 24 minutes. « Je pense que j'ai un peu mieux joué que lui à ce moment là, » dira-t-il après le match. « Dans ce genre de match, le gain de la première manche est crucial. » En effet, le French General accuse ensuite le coup, laissant filer le deuxième jeu 11-4 en 7 minutes, avant d'être mené 6-1 dans le troisième jeu. Mais encouragé par un public Mancunien désireux de voir le match se prolonger, Gaultier change alors complètement de tactique, ralentissant le jeu et déréglant ainsi le rythme de son adversaire. El Shorbagy se procure deux balles de match, mais le Français revient à 10-9 grâce à un extraordinaire revers gagnant. Insuffisant néanmoins, car l'Égyptien convertit sa deuxième occasion et se qualifie pour sa troisième finale, après ses deux échecs en 2012 et 2014. Alors que le climat avait été plutôt tendu entre eux récemment, il a rendu un bel hommage à Gaultier, indiquant « que le niveau qu'il affiche à 34 ans est extraordinaire, je ne sais même pas si je pourrai encore marcher à cet âge là ! » À signaler que grâce à cette victoire, Mohamed El Shorbagy est assuré de redevenir numéro 1 mondial début janvier, un rang qu'il avait occupé pendant 28 mois jusqu'à mars 2017, avant d'en être dépossédé par Gaultier himself.  

La finale masculine sera non seulement 100 % Égyptienne, mais également 100 % El Shorbagy : Marwan a battu Ali Farag, 11-9 au cinquième jeu à l'issue d'un match à rebondissements. Deux frères en finale du championnat du monde, c'est une première dans l'histoire du squash, et certainement une rareté tous sports confondus. 

Gaultier El Shorbagy

Grégory Gaultier (en rouge) a dû s'incliner devant Mohamed El Shorbagy (Crédits photo : SquashSite)

De son côté, Grégory Gaultier va pouvoir prendre un peu de repos chez lui à Prague (sa femme a donné naissance à leur deuxième enfant cette semaine). L'an dernier, un break qu'il avait qualifié de salutaire lui avait permis de recharger les batteries avant d'effectuer un premier semestre 2017 proche de la perfection. Sa prochaine échéance sera le Tournament of Champions à New York à la mi-janvier. 

[3] Mohamed El Shorbagy (EGY) bat [1] Grégory Gaultier (FRA) : 3 jeux à 0 (12-10, 11-4, 11-9 en 52 minutes)

Réactions de Grégory Gaultier (en anglais) et de son entraîneur Renan Lavigne (cliquez sur les images)

Réaction Grégory GaultierRéaction Renan Lavigne

< Retour