Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actus

PRÉSENTATION DU CHAMPIONNAT DE FRANCE -11/-15 ANS

Événements 14/12

Après les moins de 19 ans il y a quelques semaines à Maxeville, c’est au tour des plus jeunes : les championnats de France -11 et – 15 ans ont lieu ce week-end à Royan, un club rompu à l'accueil de ce genre d'évènements.

Chez les plus âgés, Laouenan Loaec et Ninon Lemarchand tenteront de confirmer leur titre acquis en -13 ans il y a dix-huit mois, alors qu'en -11 ans, ils seront nombreux à tenter de succéder à Antonin Romieu et Lauren Baltayan, sacrés il y a un an à Chartres. Petit tour d’horizon des forces en présence dans chaque catégorie.

Article de Jérôme Elhaïk

Photo 0

 

MOINS DE 11 ANS

Il est bien évidemment compliqué – et prématuré – de se prêter au petit jeu des pronostics concernant des joueurs et joueuses aussi jeunes, qui s'affrontent moins souvent que leurs aînés. La gestion des émotions étant un facteur essentiel à cet âge, il faut sans doute chercher parmi ceux qui ont déjà disputé un championnat de France pour connaître le nom des éventuels favoris. Chez les garçons (44 participants), on pense notamment au joueur du Mans Marius Blin (9 ans), qui avait terminé 6ème l'an dernier, et même à une très belle 20ème place en -13 ans il y a quelques mois. Parmi ses principaux rivaux, il y a le Corse Tristan Mebarek (Balagne), qui peut marcher sur les traces de son camarade de club Antonin Romieu, vainqueur en 2015 et 2016 (ce dernier est d'ailleurs le grand absent en -15 ans, en raison d'une blessure). Mais aussi Argi Vanbeselaere (Mont-de-Marsan), Amir Khaled (Rêve Maxeville) et Benjamin Durieux (La Rochelle), qui avaient terminé entre 8ème et 12ème en 2016 à Chartres. On aura également un œil attentif sur le très jeune Lysandro Joneau (7 ans), dont l'entraîneur au Mans Thomas Reboul nous disait il y a quelques mois n'avoir « jamais vu un jeune de ce niveau à cet âge, même s'il ne faut évidemment pas trop s'avancer. »

Photo 2

Argi Vanbeselaere et Benjamin Durieux, ici sur le podium de leur championnat de Ligue, feront partie des prétendants au titre en -11 ans (Crédit photo : Squash Royan Atlantique)

La même analyse peut être appliquée chez les filles (15 participantes) : Malia Bourret (Chartres) et Leelou Laporte (Antibes), 7ème et 8ème l'an dernier ont déjà participé plusieurs fois à une épreuve nationale. L'Antiboise avait six ans lors du championnat de France -11 ans en 2014 à Blagnac ! Autre paramètre important à prendre en compte dans les deux tableaux : la présence de nombreux joueurs et joueuses en provenance de La Réunion et de Guyane. Un déplacement en métropole représente pour eux une logistique relativement lourde et ils ne font généralement le voyage pour rien, comme le prouve leur palmarès dans l'épreuve : 5 médailles d'or pour la Guyane, et 6 pour la Réunion. On suivra donc attentivement leur parcours à Royan. Notamment celui de Sarah Bonmalais, sœur cadette de Sébastien, numéro 13 français chez les séniors.

Photo 2

Comme tous les ans, la Guyane et son entraîneur Christophe Carrouget se déplaceront en nombre (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

MOINS DE 15 ANS

Chez les filles, une favorite logique se dégage parmi les 30 sur la ligne de départ. Ninon Lemarchand, déjà triple championne de France (une fois en -11 ans et deux fois en -13 ans), et qui a même terminé troisième et deuxième des deux éditions précédentes en -15 ans. Depuis deux ans, elle évolue sous les couleurs du Mulhouse Squash Club, et a eu le privilège de monter il y a quelques semaines sur le podium de la Coupe d'Europe des Clubs, à seulement 14 ans. Lemarchand, qui s'entraîne depuis la rentrée au pôle espoirs d'Aix-en-Provence, a connu quelques soucis physiques début novembre, qui l'avait contrainte à renoncer à l'open de Belgique et au championnat de France -19 ans. Mais les choses sont rentrées dans l'ordre depuis, à l'image de sa victoire le week-end l'an dernier en Suisse, sa première sur un tournoi européen en -15 ans.

Photo 3

La favorite Ninon Lemarchand a obtenu sa première perf à 1ère série il y a quelques semaines face à Océane Michelot au Jeu de Paume (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

Sa principale rivale sera Mahé Asensi, qu'elle avait battue en finale en -13 ans. Troisième l'an dernier en -15 ans, la joueuse de Cuers a franchi un cap important début octobre en Suède : sa victoire sur Lemarchand, la première en une dizaine de confrontations, lui avait également permis de décrocher son premier podium en tournoi européen. Même si cette dernière a remis les pendules à l'heure en prenant sa revanche (3 jeux à 0) en Suisse, Asensi croira sûrement en ses chances en cas de retrouvailles en finale. Si elle veut atteindre ce stade de la compétition, elle devra sans doute se défaire en demi-finale de l'autre challenger, la Réunionnaise Kara Lincou. La nièce de la légende du squash français (et mondial) avait accompagné Lemarchand et Asensi sur le podium en -13 ans, et sa progression s'est matérialisée le weekend dernier en Suisse avec une première présence dans un dernier carré européen. Même si la logique voudrait qu'on retrouve ces trois joueuses sur le podium dimanche, d'autres tenteront de perturber la hiérarchie : on pense notamment à la Vincennoise Zoé Faure, habituée des places d'honneur, Lola Douillard (13 ans), championne de France -11 ans et -13 ans et qui fera partie des prétendantes au titre l'an prochain, ou encore la Guyanaise Ana Munos. Enfin, les chances du club hôte seront portées par Diane Bigot, qui avait terminé 11ème en -13 ans il y a deux ans.

Photo 4

Les podiums seront-ils les mêmes qu'en -13 ans il y a dix-huit-mois ? (Crédit photo : Nicolas Barbeau)

Chez les garçons, assistera-t-on à un nouveau duel entre Laouenan Loaec (Lanester) et Noah Schroeder (Challes-les-Eaux) ? Ce dernier s'était imposé en -11 ans, avant que le Breton ne le batte pour la première fois au printemps 2016 à La Rochelle, à l'issue d'une finale où il avait remonté un handicap de deux jeux. Depuis, Loaec a nettement remporté leurs deux confrontations, et surtout obtenu des résultats probants, aussi bien dans l'hexagone que sur la scène internationale : on pense notamment à sa cinquième place à l'open de Belgique début novembre, ou encore sa belle neuvième place le week-end dernier au championnat de France 3ème série. Hasard (ou pas), les deux joueurs se sont d'ailleurs évités, puisque Schroeder a privilégié l'open de Suisse junior.

Photo 5

Laouenan Loaec est le favori logique en -15 ans (Crédit photo : Lanester Squash)

Derrière ces deux joueurs, Macéo Levy sera la principale chance de médaille pour Royan. Neuvième il y a deux ans en -13 ans, il a beaucoup progressé depuis, avec notamment plusieurs « perfs » à 2ème série chez les adultes ces dernières semaines. Mais les autres challengers sont nombreux, notamment les deux joueurs qui avaient terminé troisième et quatrième en -13 ans : le Rochelais Laszlo Godde (ancien champion de France -11 ans), et Mathis Marthelot (Jarville), qui est passé tout près de battre Schroeder le week-end dernier en Suisse. On surveillera également avec attention d'autres joueurs plus jeunes, comme Roméo Bily, Axel Diet (autre chance Royannaise) et Mevil Scianimanico, qui ont tous eu de très bons résultats en tournoi européen depuis le début de la saison. Du côté des joueurs des DOM-TOM, on connait déjà le Guyanais Mattéo Carrouget, et on va découvrir Brice Nicolas : le Néo-Calédonien qui à 14 ans est considéré comme le grand espoir de son île (voir son portrait sur NC Sport), s'était fait remarquer lors du tournoi international de Nouméa en août dernier. Il s'agit de son premier déplacement en métropole, et Nicolas a pris ses marques le week-end dernier lors d'un tournoi senior à Marseille : après avoir été logiquement éliminé par le Corse Jean-Yves Grimaldi (n°45 français), il a remporté ses trois autres matches sans perdre un jeu contre des joueurs aguerris. Ayant été assimilé n°4 français de la catégorie, il pourrait peut-être retrouver Godde en quart de finale, voire Loaec en demi-finale ...

Photo 0

Le Néo-Calédonien Brice Nicolas sera l'une des attractions du week-end à Royan (Crédit photo : NC Sport)

 

Nous vous ferons vivre la compétition sur notre site tout au long du week-end, et vous pourrez également suivre les résultats en direct sur squashnet

Infos pratiques ici, avec notamment la liste complète des participants

Palmarès -11 ans / -15 ans 

Photo 0

Les podiums de 2016 à Chartres (Crédit photo : Anthony Henriques)

< Retour