Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

CHAMPIONNAT DE FRANCE INTERCLUBS : LES FAVORIS AU RENDEZ-VOUS

Événements 25/10

Le championnat de France Interclubs reprenait ses droits samedi dernier. Les favoris n'ont pas manqué leur entame, à commencer par les tenants du titre Mulhouse (hommes et femmes).

Mais certains de leurs principaux challengers, comme Créteil ou Aix ont également fait le plein. Retour sur les enseignements de cette première journée dans les différentes divisions.

 Article de Jérôme Elhaïk

NATIONALE 1 HOMMES : GAULTIER ET AIX AFFIRMENT LEURS AMBITIONS

Calendrier (très) chargé oblige (huit épreuves sur le circuit PSA la semaine dernière et des rencontres par équipes en Allemagne), de nombreux joueurs manquaient à l'appel dans les différentes équipes. Par exemple Paul Coll (Aix) et Ali Farag (Toulon), qui disputaient un tournoi 100 000 $ en Angleterre. Mais pas Grégory Gaultier, que l'on n'avait pas revu en compétition depuis sa défaite en finale du championnat d'Europe, à cause d'une blessure au pied. À quelques semaines du championnat du monde par équipes, le numéro 1 mondial a rassuré les supporters des Bleus, en s'imposant sans forcer contre Quint Mandil (Jeu de Paume) et David Baillargeon (Strasbourg). Même sans sa recrue Paul Coll, les Aixois ont facilement disposé des Parisiens et des Alsaciens et prennent la tête de la N1. « L'équipe s'appelle désormais Squash Passion La Maison Nordique, » précise le capitaine Jean-Michel Arcucci. « Avec le soutien de cette société parisienne, nous aurons toutes nos chances cette saison. »

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 1

L'équipe d'Aix en compagnie de son nouveau partenaire Kiavosh Eslamdoust, patron de la Maison Nordique (Crédit photo : Jean-Michel Arcucci)

Quelle équipe peut être privée de cinq joueurs majeurs et remporter ses deux rencontres sans problèmes ? « On a envoyé Thomas Bonnefond, joueur de l'équipe réserve, au casse-pipe, » explique le président-manager de Mulhouse Thierry Jung. « en sachant qu’il ne pouvait pas gagner. Il fallait simplement que les trois autres ne fassent pas de faux pas. » (Source : L'Alsace). Mission accomplie pour Mathieu Castagnet, Rudy Rohrmuller et Yann Perrin. Les deux premiers se sont même permis d'enchaîner avec un match en Allemagne le lendemain … Le choc de la journée avait lieu à Créteil, entre Toulon et Valenciennes. Même sans Kandra et Simpson, les vice-champions de France pouvaient espérer au moins un match nul. Mais c'était sans compter sur l'exploit du n°1 adverse, Mazen Gamal (n°57 mondial), vainqueur surprise de Cameron Pilley (n°17), et qui permet à son équipe de s'imposer (3-1). « Cinq points sur six possibles (NDLR : Toulon a ensuite décroché un nul gagnant contre Créteil), c'est déjà plus que l'année dernière ! » indique le capitaine Emmanuel Crouin, ravi. Les Varois s'affirment comme des candidats crédibles aux playoffs, alors que Valenciennes avait auparavant battu Créteil (4-0). À signaler la belle journée des Cristoliens Lucas Serme et Auguste Dussourd, qui ont bien résisté à Pilley et James, avant de battre Gamal et Schweertman.

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 2

Toulon (en bleu) est sorti vainqueur du choc de la journée contre Valenciennes (Crédit photo : Emmanuel Crouin)

« Trois points inespérés dans l'optique du maintien. » Tel était l'état d'esprit des joueurs Strasbourgeois après leur victoire contre un Jeu de Paume sérieusement diminué par les départs à l'intersaison (Coll, Koukal, André). Le jeune Franco-Américain Loïc Hennard aura apporté sa pierre à l'édifice en battant l'Américain Philip Sopher. Autre équipe visant le maintien, Vincennes récolte un point précieux contre Valence grâce à l'exploit d'Enzo Corigliano contre Reiko Peter, de retour de blessure.

Classement

Classement N1H J1

La prochaine journée en un clin d’œil :

Sur le papier, le choc de la deuxième journée opposera Valenciennes à Aix. Mais elle a lieu en même temps que le World Series de Hong Kong et de nombreux joueurs majeurs devraient manquer à l'appel. Avec sa profondeur de banc, Mulhouse essaiera d'en profiter en engrangeant des points contre Créteil et le Jeu de Paume. Toulon sera également privé de quelques joueurs importants mais cherchera à confirmer son bon début de saison à domicile, contre Strasbourg et Valence.

 

NATIONALE 1 FEMMMES : MULHOUSE ET CRÉTEIL DÉJÀ DEVANT

Comme chez les hommes, la plupart des joueuses vedettes du championnat n'ont pas participé à cette journée inaugurale. Par exemple, Camille Serme, mobilisée par une soirée de promotion qu'elle organisait la veille à Saint-Cloud. L'absence de leur leader n'a pas empêché Créteil de faire le plein contre Lorient et Bourges. Le match de cette journée fût incontestablement celui entre Coline Aumard et Fiona Moverley, perdu par la Française après une bataille acharnée (14-12, 12-10, 2-11, 11-13, 11-9). Sans trois de ses quatre meilleures joueuses, Bourges s'est par ailleurs inclinée contre Lorient (2-1), qui engrange une victoire précieuse en vue du maintien.

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 3

Coline Aumard (en bleu) et Fiona Moverley se sont livrées une magnifique bataille (Crédit photo : Top Form Squash & Fitness)

Opposée à deux équipes promues, Mulhouse a démarré tranquillement sa campagne 2017-2018. Emmenées par Sarah-Jane Perry, les tenantes du titre n'ont pas perdu le moindre jeu. « Je fais encore beaucoup de cardio mais je ne joue au squash qu’une fois par semaine, » a confié la capitaine Isabelle Stoehr, qui n'avait plus disputé de match depuis quelques mois, aux Dernières Nouvelles d'Alsace. « C'est agréable de constater que je peux encore m’exprimer avec une raquette. Savoir que je peux être amenée à dépanner l’équipe m’oblige à rester à l’affût et à continuer de bouger. » Si les Niortaises n'avait aucune ambition contre Mulhouse, « si ce n'est de prendre du plaisir, on aurait aimé faire un peu mieux contre La Rochelle (défaite 3-0), » indiquait la capitaine Emmanuelle Boyer. « On comptait sur notre numéro 1 Florence Roy dont les matches contre Sabrina Belliot sont généralement disputés, mais pas cette fois-ci. » 

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 4

Les filles de Niort (en noir) ont débuté leur histoire en Nationale 1 contre les tenantes du titre, Mulhouse (Crédit photo : Emmanuelle Boyer)

Outre Mulhouse et Créteil, l'autre équipe à avoir fait carton plein est Gradignan. « Le WAM n'avait pas ses deux meilleures joueuses et la journée a été difficile pour elles, » raconte la capitaine Bordelaise Charlotte Delsinne. « En revanche, le Squash 95 nous a donné du fil à retordre ! » Les Franciliennes menaient même 1-0 après la victoire de Soraya Renai sur Sarah Mekhalfi. « Julie Rossignol s'est battue sur tous les points et aurait pu créer la surprise contre notre recrue Sina Kandra, et Maëlle Fuhrer a également très bien joué contre moi. » Avec six points dans la besace, et avec la journée blanche de l'autre outsider Bourges, Gradignan a déjà fait un premier pas vers une qualification aux playoffs.…

Classement 

Classement N1F J1

La prochaine journée en un clin d’œil :

Même si elles pourraient privées de leurs stars étrangères en raison du tournoi de Hong Kong, Mulhouse partira largement favori contre Lorient et le WAM. Le choc de la journée opposera Gradignan à Créteil, alors que Bourges devra gagner contre Niort et le Squash 95 afin de se replacer dans la course aux playoffs.

NATIONALE 2 HOMMES

Un rapide coup d’œil aux équipes alignées dans la poule B samedi dernier confirme que le niveau de cette division ne cesse d'augmenter tous les ans : 11 joueurs classés première série, sans oublier les Antibois Fribourg et Muller, le Suisse Jakob Känel, Jérémie Aissaoui, Arnaud Foissac etc. Les favoris n'ont pas loupé leur entame à l'image d'un Challes-les-Eaux « new-look. » Renforcé par l'Indien Sandeep Ramachandran et l'Anglais Alex Noakes, camarades d'entraînement de Vincent Droesbeke à Barcelone, les Savoyards se sont imposés sans problème contre Lyon et Marseille, malgré la défaite du Français contre Joe Green. Montpellier a fait encore mieux : aucun jeu perdu en 8 matches contre Antibes et Mulhouse ! « Nous avons finalement décidé de ne pas aligner Christophe André, qui revient de blessure et n’est pas encore à 100 %, » nous a confié le capitaine Héraultais Geoffrey Demont. « On espère le revoir au top de sa forme le plus rapidement possible. Nos deux autres recrues - Sébastien Bonmalais et Antoine-Camille Petrucci - ont largement rempli leur objectif. Nous visons évidemment la montée en N1 et le titre, mais la saison dernière nous a montré qu'il n'y avait pas de garantie même en étant grand favoris. Nous serons donc plus attentifs cette année. » Le numéro 7 français fait référence à la finale de N3, où le PUC avait causé une grosse surprise. Johan Bouquet et ses équipiers ont idéalement lancé leur saison avec deux victoires, notamment après « une belle bataille contre Clermont (NDLR : le score de 4-0 ne reflète pas l'âpreté des matches). Malgré un départ très matinal et un retour sous la pluie, l'ambiance est toujours au beau fixe et le maintien est bien engagé ! ».

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 5

Montpellier, le PUC et Challes-les-Eaux ont fait carton plein samedi (Crédits photo : Geoffrey Demont, Johan Bouquet, Open Club Squash)

Dans la poule A, le résultat marquant de la journée est la victoire de La Rochelle au jeu-average contre Brest. « Bravo à eux, ils méritent leur victoire, » indique le capitaine Breton Briag Isambard. « Mathieu Favennec et Arthur Moineau ont été solides contre Guillaume Doffagne et Ludovic Barraud. Mais notre recrue Anglaise Gary Nisbet, trop stressé, est passé à côté de son match contre Stéphane Brévard, et je m'incline en quatre jeux face à un Damien Habouzit plus incisif. » Les Rochelais prennent du coup la tête en compagnie du Squash 95 : les Franciliens, qui ont bien digéré le départ de leur numéro 1 Gabriel Boulanger, ont profité de l'absence des joueurs étrangers dans l'équipe d'Evreux. On retrouve ensuite 4 équipes à 4 points : Brest, Le Mans, mais aussi les promus Escures et Louvigny, qui s'affrontaient à Rennes. « Le bilan est positif, » raconte le capitaine Normand Guillaume Duquennoy. Après une victoire 3-1 le matin contre Rennes, son équipe retrouvait les Escures, pour une remake de la petite finale des playoffs de N3. « Après la défaite de notre numéro 4 Martin Liegard, je me suis imposé à l'issue d'un belle partie contre Adrien Douillard. Nicolas Cardin a ensuite réalisé un très bon match contre Jérémy Malavialle, dommage qu'il s'incline en 5 jeux après avoir mené 2-0. La victoire d'Antoine Osmont – en grande forme actuellement – contre Benjamin Bouldoire nous permet de prendre un point. L'équipe sera renforcée par le Belge Tiago Goriely pour les prochaines journées, notamment celle de novembre à domicile contre Le Mans et Brest. »

Classements

Classement N1H J1

NATIONALE 2 FEMMES

Les promues de Cuers sont bien l'épouvantail annoncé. Même sans leurs ex-internationales Maud Duplomb et Mylène de Muylder, les Provençales ont remporté leurs deux rencontres sans perdre un jeu. Deux autres équipes ont fait le plein dans la poule B : la réserve de Mulhouse, renforcées par Laura Pomportes, et le Stade Français. « On démarre la saison avec les mêmes joueuses, » indique la capitaine Parisienne Caroline Grangeon, « plus Alix Deffieux en provenance du Canada. La poule est très relevée, et à l'image de samedi (NDLR : victoires 2-1 contre Nîmes Arènes et Antibes), nous allons tout faire pour accéder une nouvelle fois aux play-offs. »

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 6

Les joueuses de Cuers sont déjà en tête de la poule B (Crédit photo : Elvira Bedjai)

Dans la poule A, on retrouve deux équipes aux avants-postes : Barry Muret – avec son trio de joueuses expérimentées Castaignède/Malet/Gabarre, au classement en trompe l’œil – et Tarnos, emmené par l'internationale néerlandaise Sanne Veldkamp. Elles s'affronteront dans les Landes en novembre. Avec pour l'instant cinq équipes à 3 points, cette journée devrait permettre d'en savoir un peu plus sur les ambitions de chacun

Classements

Classement N1H J1

NATIONALE 3 HOMMES

Tour d'horizon express des principaux résultats dans les 4 poules de Nationale 3

 - Dans la poule A, les favoris annoncés sont aux avants-postes : Jarville (6 points) et Rouen (4 points). Mais aussi Chartres, qui a battu les Normands au jeu-average, et le WAM 2, qui a fait le plein à domicile.

- Dans la poule B, la jeune équipe de Gradignan a répondu présent, avec 6 points au compteur. « Je relève sérieusement la moyenne d'âge de cette équipe ! » indique le capitaine Julien Gramond. « Toufik Mekhalfi a été remarquable pour son retour de suspension, tandis que « Fifou » Marin a retrouvé un excellent niveau avec quelques séances physiques douloureuses le mercredi. Mattéo Crémoux a également joué deux bons matches, et en ce qui me concerne je retrouve un niveau correct après une entorse aux cervicales. Petite pensée pour Bruno Guilbaud - alias Burns - blessé pour cette journée. » On retrouve deux équipes Nantaises en leur compagnie sur le podium : pour Sautron, c'était attendu au vu de leur recrutement (voir la Présentation de la saison), alors que le Stade Nantais et son équipe de vieux briscards a fait parler son expérience contre le TOAC et Bordeaux.

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 7

Les deux équipes de Gradignan se sont affrontées samedi en Gironde (Crédit photo : Association Squash Gradignan)

- Dans la poule C, Perpignan et Bron ont remporté leurs deux rencontres. On attendait la réserve de Valence, mais « très diminuée, elle n’a rien pu faire face à Grenoble et Perpignan, » indique son président Serge Parbaud. « Seul Vincent Fontaine, auteur d'une belle performance face à Raphael Gnininvi, puis Noah Hateau ont tiré leur épingle du jeu. Ce dernier a sauvé trois balles de match dans le cinquième jeu avant de battre Jean-Yves Agricol. »

 - Dans la poule D, TopFit Antibes et Annecy ont fait honneur à leur statut de favoris en engrangeant 6 points. Derrière eux, on retrouve les surprenants promus d'Energeia Saint-Orens. « Le club n'avait pas eu d'équipe au niveau national depuis très longtemps, » explique le capitaine Mathieu Chastaing. « Nous avons réussi notre baptême du feu, avec une victoire contre Nîmes et un match nul, perdant au nombre de points 101 à 100 contre la réserve de Challes-les-Eaux. Quand on dit que tous les points comptent ! En tous les cas, avec 4 points le maintien est en bonne voie. »

Compte-rendu J1 Interclubs 2017-2018 photo 8

La palme de la rencontre la plus serrée de la journée revient sans conteste à Challes-les-Eaux et Saint-Orens (Crédit photo : Mathieu Chastaing)

Classements

Classement N1H J1

Classement N1H J1

Retrouvez toutes les photos sur Facebook FFSquash

 

< Retour