Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

OPEN INTERNATIONAL DE NANTES : TRIPLÉ POUR MARCHE

Événements 10/09

Entre l'open international de Nantes et Grégoire Marche, l'histoire d'amour continue. 

Le Français a remporté le tournoi dimanche après-midi, pour la troisième fois en trois éditions, après une finale magnifique contre Nicolas Mueller. C'est l'Anglaise Fiona Moverley qui a décroché le titre chez les femmes. Revivez le direct de la journée.

En direct de Nantes, Jérôme Elhaïk et Florent Bourillot

Photos Philippe Rochais / Lauranne Rochais

Logo

 

Album photos DIMANCHE (JOUR 5)

Pour revivre les quatre premières journées : PHOTOS (JOUR 1 - JOUR 2 - JOUR 3 - JOUR 4) / LE DIRECT (JOUR 1 - JOUR 2 - JOUR 3 - JOUR 4) - LES RÉACTIONS (JOUR 1 - JOUR 2 - JOUR 4)

Regardez les matchs sur Eurosport Player

TABLEAU MASCULIN (25 000 $)

 Tableau H

IL L'A FAIT !

[1] Grégoire Marche (FRA) bat [4] Nicolas Mueller (SUI) : 3 jeux à 2 (11-9, 7-11, 9-11, 11-5, 11-3)

Marche Mueller

17h44 : Marche domine ce cinquième jeu de bout en bout et remporte son troisième open de Nantes.

17h34 : Début du cinquième et dernier jeu.

17h31 : Jeu Marche, 11-5. Très remonté, le double tenant du titre a démarré le quatrième jeu tambour battant, prenant le large rapidement. Mueller est revenu en fin de manche, mais en vain. Marche égalise à 2 jeux partout et demande le soutien de la foule en sortant du court. On aura donc droit à un cinquième jeu dans ce match de très grande qualité.

17h23 : Début du quatrième jeu...

17h21 : Jeu Mueller, 11-9. Le combat s'est installé dans ce troisième jeu, avec des échanges de folie. Quelques fautes directes de part et d'autre, mais c'est le Suisse qui conclut à sa deuxième balle de jeu, sur un stroke logique, validé par l'arbitre vidéo Français Joaquim Rissetto.

17h05 : Début du troisième jeu.

17h03 : Jeu Mueller 11-7. Le Suisse a été impressionnant dans ce jeu, avec notamment des doubles murs d'attaque meurtriers. C'est lui qui contrôle maintenant le rythme des échanges et le T. Mené 10-4, Marche revient mais pas suffisant pour empêcher son adversaire d'égaliser.

16h52 : Début du deuxième jeu ...

16h50 : Premier jeu Marche, 11-9. Le Français a totalement contrôlé le début de match (menant 8-4), mais Mueller, un peu tendu à l'entame, a commencé à installer son jeu d'attaquant. Le Français conclut néanmoins à sa deuxième occasion.

16h33 : Début du match ...

16h25 : Les deux joueurs rentrent sur le court pour l'échauffement, dans une ambiance INDESCRIPTIBLE.

16h17 : Début de la cérémonie d'ouverture de la la finale hommes.

Marche Mueller PSA 

 

LES ENJEUX

On l'a dit et répété. Grégoire Marche est double tenant du titre, et il a donc l'occasion de réaliser un incroyable triplé cet après-midi à Nantes. Preuve que ce tournoi lui réussit particulièrement bien, c'est seulement sa deuxième finale sur un tournoi 25 000 $, après celle de l'année dernière. Un nouveau succès sur les bords de l'Erdre lui permettrait de parfaitement lancer sa saison, lui qui souhaite enfin intégrer le top 20 mondial (il est actuellement 23ème). L'enjeu est également de taille pour Nicolas Mueller, qui n'a pas disputé de finale sur le circuit depuis 2014 et sa victoire à l'open de Finlande ! (« Mais quelque part c'est normal car je ne dispute quasiment que les gros tournois, » nuançait-il hier soir). Les observateurs voyaient en lui un potentiel top player lorsqu'il a intégré le top 20 en 2014, mais sa progression a été freinée par des blessures ces dernières années. « En ce moment, je me sens bien dans mon corps. Jouer sans douleur c'est vraiment super. Je m'éclate sur le court, » nous disait-il. Le Suisse a disputé une finale en 25 000 $, perdue contre Daryl Selby chez lui, à la Grasshopper Cup en 2012. Comme Marche, il présente un excellent ratio victoires/défaites en finale (8 sur 10 contre 6 sur 8 pour le Français). Des finales, les deux joueurs ont en déjà disputées l'un contre l'autre (voir L'HISTORIQUE ci-dessous) ...

Les enjeux

Un après son succès en 2016 à Nantes, Grégoire Marche a l'occasion de remporter le deuxième 25 000 $ de sa carrière (Crédit photo : www.opensquashnantes.fr)

L'HISTORIQUE

Cette finale sera également particulière car les deux joueurs se connaissent très bien, et sont amis dans la vie. Ils se cotoient non seulement depuis les juniors, mais ont également évolué ensemble dans l'équipe de Valence (chère à un certain Serge Parbaud), remportant même un historique titre de champions de France Interclubs en 2011. Concernant leurs confrontations directes, elles « n'évoquent pas que de bons souvenirs » à Grégoire Marche. Tout simplement parce que le Suisse en a remporté 12 sur 14 (Source : www.squashinfo.com) ! Parmi elles, 5 ont lieu sur des finales de tournoi junior, dont une celle remportée par le Français, mais elle était d'importance : elle lui avait permis de devenir champion d'Europe en 2008. Cette tendance très favorable à Mueller doit cependant être nuancée : non seulement leurs derniers affrontements sur le circuit pro, qui datent de quelques années, avaient été des batailles acharnées. Et depuis, leurs courbes de progression se sont croisées, le Suisse ayant connu quelques saisons difficiles à cause des pépins physiques.

Historique

Grégoire Marche et Nicolas Mueller, une longue histoire commune ... (Crédits photo : Squash Valence, sitesquash)

LEUR PARCOURS À NANTES

Un peu tendu lors de son premier tour, Marche avait mis un jeu pour trouver la bonne carburation avant de dérouler contre Mazen Gamal. Il a ensuite été très convaincant en quart de finale contre Chris Simpson. Confronté à un véritable test hier contre l'imprévisible Mazen Hesham, le numéro 2 français s'en est bien sorti, s'évitant notamment un jeu décisif alors qu'il était mené 8-2 dans le quatrième, au prix d'un énorme effort. De son côté, Nicolas Mueller n'est pas le joueur qui a fait le plus parler de lui depuis le début de la semaine, mais il arrive en finale en confiance. Opposé à trois adversaires plus jeunes que lui, il a certes lâché un jeu à chaque fois mais sans jamais être véritablement en danger. On l'a notamment trouvé très en jambes hier soir contre Ben Coleman.

Parcours

Marche et Mueller ont tous les deux été convaincants depuis le debut du tournoi

LE CONTEXTE

L'open international de Nantes n'est certes pas le tournoi le plus important de la saison pour ces deux joueurs, qui vont avoir de grosses échéances au cours des prochaines semaines (notamment l'US Open dans un mois). Mais le contexte - organisation hors du commun, présence des caméras de Squash TV - va certainement décupler leur motivation. Et il y a évidemment l'ambiance ... « C'est sûr qu'il se passe quelque chose, le soutien du public est vraiment énorme, nous disait Marche hier soir. De plus, même s'ils ont une préférence, ça ne les empêche pas de les applaudir les deux joueurs. Ils sont super fair-play, et ça c'est vraiment agréable. » Même si le public Nantais rêve de voir son chouchou réaliser le triplé, Mueller ne devrait donc pas manquer d'encouragements. D'autant que le Suisse, qui parle très bien le Français, a séduit tout le monde par son style offensif et sa gentillesse.

Contexte

Le public devrait avoir un rôle à jouer dans cette finale qui s'annonce serrée

TABLEAU FÉMININ (15 000 $)

 Tableau F

[2] Fiona Moverley (ENG) bat [4] Nele Gilis (BEL) : 3 jeux à 0 (11-9, 11-9, 11-7)

Après deux premiers jeux très disputés remportés par Moverley, Nele Gilis a logiquement accusé le coup et l'Anglaise en a profité pour s'envoler au début du troisième. Mais c'était sans compter sans un peu nervosité de sa part, ainsi que sur les qualités de combattantes de la Belge. Mais la n°24 mondiale parvenait finalement à conclure et remporte ainsi à Nantes le plus beau tournoi de sa carrière.

Moverley Gilis

Réaction de Fiona Moverley, vainqueur de l'open international de Nantes (au micro de Romain Suire)

Fiona Moverley

« Dans le premier jeu, je contrôlais bien les échanges. Le deuxième a été une belle bagarre, on s'est échangés les points à tour de rôle. Dans le squash, on dit souvent que ça fait une grosse différence d'être à 1-1 ou 2-0, et c'est vrai (rires). J'ai très bien démarré le troisième, puis je suis devenue nerveuse. Ce n'est pas facile quand on entend l'arbitre annoncer 'Championship Ball' … Nele est une battante, et elle a commencé à revenir au score, mais heureusement j'ai réussi à conclure. Nantes est clairement le plus beau tournoi de cette catégorie sur le circuit actuellement, je pense que je n'avais jamais joué devant autant de monde auparavant ! Je suis sûr que le public aurait aimer voir un ou deux jeux de plus, mais personnellement je préférais finir rapidement (rires) ... » 

Moverley Gilis PSA

Présentation : On peut s'attendre à une belle opposition de styles entre le jeu d'attaque de la grande Anglaise, et le physique de la Belge. Gilis a réalisé un bel exploit hier, effaçant un handicap de 2 jeux pour sortir la tête de série n°1 (Millie Tomlinson). Reste à savoir comment elle aura récupéré moins de 24 heures plus tard, alors que Moverley a eu une demi-finale plutôt tranquille contre Hollie Naughton.

Gilis Moverley

Fiona Moverley (en rouge) et Nele Gilis, ici lors de leur premier affrontement à Edinburgh (Crédit photo : www.squashmad.com)

À savoir : Moverley a remporté leurs trois confrontations jusqu'à maintenant, dont la dernière à Monte-Carlo il y a un peu moins d'un an (Source : www.squashinfo.com). Mais contrairement à Gilis, elle n'a jamais disputé de finale dans un tournoi de cette catégorie (la Belge a remporté l'open de Dublin il y a quelques mois).

Les matches sont diffusés sur Eurosport Player

Nefs

Pour plus d'infos, consultez le site officiel du tournoi

Open International de Squash de Nantes

Suivez également la PSA World Tour sur son Site Officiel - Facebook - Twitter

< Retour