Actualités F.F.SQUASH

Fédération Francaise de Squash

Actualités

OPEN INTERNATIONAL DE NANTES : PAROLES DE VESTIAIRES

Événements 06/09

Le tableau principal de l'open international de Nantes a débuté aujourd'hui, avec une première série de matches à La Maison du Squash, puis la session inaugurale sur le court vitré à partir de 17 heures.

Retrouvez sur cette page les réactions des acteurs (joueurs, entraîneurs etc.)

Propos recueillis par Jérôme Elhaïk

Photos Philippe Rochais

  

Coline Aumard (après sa victoire 3-1 contre Menna Hamed)

 Coline Aumard

« J'ai eu recours à mon expérience aujourd'hui. Elle n'a que 19 ans, soit 10 de moins que moi et vous pouvez me croire, quand j'avais son âge j'étais loin d'avoir son niveau. Elle n'avait rien à perdre, mais je pense que sur la fin elle était un peu fatiguée de ses 2 matches en qualifications, notamment celui contre Tinne Gilis hier soir. Je savais que ça allait être un match compliqué et que j'allais devoir me battre, et c'est ce que j'ai fait. »

Grégoire Marche (après sa victoire 3-1 contre Mazen Gamal)

Greg Marche 

« J'étais un peu tendu à l'entame, ce n'est jamais facile de débuter un tournoi. Et même si je disais que ça ne m'atteignait pas, tout le monde parle de mon invincibilité à Nàntes et ça met forcément un peu de pression. Le premier jeu n'était pas bon, c'est le moins que l'on puisse dire. Ensuite, j'ai fait le boulot. C'est un bon avertissement, mais je ne me fais pas de soucis. Pourtant ce matin, je me sentais bien à l'entraînement ce matin, mais ça ne veut pas forcément dire que ce sera le cas en match … J'ai un gros match qui m'attend demain, contre Chris Simpson, la finale de l'an dernier (NDLR : remporté 3-1 par Marche) avait été une belle bataille. Le contexte sera différent pour lui comme pour moi (l'Anglais n'a pas joué depuis le mois de janvier). Pour ce qui est de l'ambiance, pour l'instant je n'ai pas les mêmes sensations, où c'était plus cosy. Mais bon ce n'est que le premier jour, on verra comment ça se passe demain. »

Julie Rossignol (battue par Millie Tomlinson, 3 jeux à 1)

Rossignol Tomlinson

«  À part Coline (Aumard), je n'avais jamais joué contre une joueuse de ce niveau. Pour être honnête, je pensais me prendre une raclée … Du coup j'étais vraiment contente de prendre le premier jeu. Je pense que je l'ai un peu surprise, elle ne mettait pas trop de rythme. Est-ce que j'y crois à 1-0 ? Je me dis plutôt qu'elle va accélérer et que ça va être de plus en plus difficile. C'est exactement ce qui s'est passé, dans les jeux suivants elle s'est réglée, elle a commencé à volleyer et ça allait trop vite. Elle a un jeu très propre, mais c'est le genre de joueuses avec lesquelles j'espère rivaliser sur le long terme. Mais aujourd'hui, je n'étais pas assez prête physiquement. J'ai eu une intoxication alimentaire début août, je n'ai pas pu m'entraîner pendant trois semaines. Je n'ai repris le squash qu'il y a deux semaines et je voyais des étoiles sur le court (rires). Mais cette saison, je la sens bien. Je m'entraîne toujours avec Mehdi Renai, mais j'ai un nouveau préparateur physique, donc j'espère que ça va porter ses fruits. »

Philippe Signoret (entraîneur d'Auguste Dussourd, battu par Abdulla Al Tamimi 3 jeux à 1)

Dussourd Tamimi

« J'ai envie de dire 'bien et pas bien' (sic). Auguste montre qu'il peut poser des problèmes à un joueur du top 40, et que son classement (116ème) ne reflète pas son niveau. Mais il y a encore des choses à travailler, en premier lieu l'endurance à la concentration et la combativité. Le deuxième jeu, il le donne pratiquement à son adversaire, et ça ce n'est pas possible à ce niveau. C'est d'autant plus dommage qu'il ne passe pas loin de prendre le troisième. L'aspect positif, c'est que désormais Auguste se rend compte de toutes ces choses-là … Lorsqu'un athlète prend vraiment conscience des  aspects qu'il doit absolument corriger, on rentre en quelque sorte dans une deuxième phase de sa carrière. Auguste a 21 ans, et c'est année va être très importante pour lui ... »

Suivez les matches en direct sur

JOUR 1 EN DIRECT

 

< Retour